2 mois en Indonésie, itinéraire et budget

itinéraire 2 mois en Indonésie

 

Parcourir l’Indonésie, de Java à Flores en passant par Bali et Lombok

Septembre – octobre 2018

En 2015, lors de notre premier séjour de 3 semaines à Bali, nous avions été séduits par l’Indonésie. Il faut bien avouer qu’avec ses 18000 îles, ce pays a tout pour plaire : des plages de rêve, de nombreux volcans, des rizières éblouissantes et, surtout, des habitants particulièrement chaleureux. Un autre de ses avantages : son climat, particulièrement agréable durant les périodes où la mousson s’abat sur le reste de l’Asie du sud-est et alors que l’hiver bat son plein en Océanie. Bref, les raisons de rester 2 mois en Indonésie ne nous manquaient vraiment pas.

Itinéraire : 2 mois en Indonésie

Java

itinéraire 2 mois en IndonésieYogyakarta (3 jours)

C’est à Yogyakarta que nous avons entamé ce voyage de 2 mois en Indonésie. Un point de chute particulièrement agréable et idéalement situé, au centre de l’île de Java. Dans la ville, le water palace et le palais du sultan font partie des incontournables. Le soir venu, c’est sur la place Alun Alun Kidul que tout se passe. Des stands de street food en veux-tu en voilà, et des voitures illuminées de néons fluo, c’est assurément un spectacle singulier ! Les environs de Yogyakarta sont également très intéressants, surtout si vous êtes adeptes de vieilles pierres. Facilement accessibles en scooter, les temples de Prambanan et Borobudur vous laisseront un souvenir incroyable. Le lever de soleil auquel nous avons assisté sur le Borobudur reste, aujourd’hui encore, un souvenir magique. 

Train Yogyakarta – Probbolingo  + bémo pour Ceromo Lawang 

itinéraire 2 mois en IndonésieMont Bromo (1 jour)

Pour venir au Mont Bromo, vous aurez le choix entre : passer par les services d’une agence qui assure les connexions vers le Bromo et le Kawa Ijen OU essayer de le faire seul. N’étant pas fans des voyages organisés, nous avons testé cette deuxième option. Cette épopée à elle seule mérite un article, mais je la résumerai ainsi : big galère. Nous sommes tout de même arrivés à bon port et le jour prévu. Nous n’étions pas vraiment frais lorsque nous avons attaqué la montée vers le point de vue du lever de soleil à 3h du mat, mais nous n’avons pas regretté tous ces efforts car nous avons eu un spectacle à couper le souffle ! Une fois le soleil bien levé, nous avons prolongé le plaisir en allant grimper le volcan histoire de voir le cratères et ces fumerolles d’un peu plus près. C’est tout aussi incroyable. En bref, une belle promenade de 24 km, et une très chouette expérience. 

Bémo pour Probbolingo + train pour Banyuwangi 

itinéraire 2 mois en IndonésieKawa Ijen (1 jour)

Le Kawa Ijen est le deuxième volcan le plus connu de Java. Situé sur la pointe est de l’île, il est facilement accessible en ferry depuis Bali. Il est possible de louer un scooter pour grimper au sommet du volcan de nuit, afin d’observer les fameuses flammes bleues dans le cratère, et le lever de soleil au bord du lac. Nous avons cependant préféré passer par la gérante de notre guesthouse qui nous proposait un chauffeur et un guide pour un prix raisonnable. Encore une fois, quel spectacle ! Nous avions dormi de 18h à 23h30 et c’est non sans peine que nous avons grimpé le volcan à la lampe frontale à minuit, mais ça en valait vraiment la peine !

Ferry Banyuwangi – Gilimanuk + bémo pour Pemuteran

Bali

itinéraire 2 mois en IndonésiePemuteran (3,5 jours)

3 levers de soleil et deux ascensions de volcan plus tard, nous étions assez lessivés. Nous avons donc choisi de poser nos sacs quelques jours pour profiter de l’hospitalité balinaise dans une super guesthouse, de l’océan et de ses poissons. Pemuteran était l’endroit parfait pour ça. C’est un village très calme, relativement peu touristique car il n’attire que les fondus de plongée. C’est là que nous avons remis le pied à l’étrier. Quatre ans après avoir passé notre PADI à Bali, nous enfilions de nouveau masques et bouteilles pour aller découvrir les profondeurs de l’océan. Nous avons fait 2 très belles plongées au large de Menjangan, et c’est d’ailleurs ici que nous avons vu des requins pour la première fois ! 

Bemo pour Seririt + bemo pour Munduk

itinéraire 2 mois en IndonésieMunduk (3 jours)

Après les charmes des plages balinaises, place à la beauté sauvage de la forêt. Nous n’avions pas eu le temps d’aller visiter cette région lors de notre premier passage à Bali, mais nous nous sommes bien rattrapés. Les environs de Munduk sont sublimes et c’est l’endroit idéal pour faire de belles promenades à la fraîche, en profitant des nombreuses cascades et des chemins perdus dans la jungle. Que dire des couchers de soleil… magiques ! Munduk reste l’une de nos destinations balinaises préférées. De là, il est également possible de louer un scooter pour admirer les grands lacs et les sublimes rizières de Jatiluwih, à ne manquer pour rien au monde.

Stop jusqu’à Bedugul + bus Perama pour Ubud

itinéraire 2 mois en IndonésieUbud (4 jours)

Ubud, c’est un incontournable de Bali. Une ville bien trop touristique à mon goût, mais qui conserve quelques atouts. Je pense notamment aux promenades qu’il est possible de faire dans les rizières au nord de la ville. Et surtout, c’est l’endroit idéal pour enfourcher son scooter et partir à la découverte de la campagne balinaise et des temples alentours. Si vous voulez en savoir plus, jetez un coup d’oeil à mon article sur Ubud et ses environs.

Vol Denpasar – Maumere

Flores

itinéraire 2 mois en IndonésieMaumere (4 jours)

Flores est une île toute en longueur, qu’il est possible de traverser grâce à sa seule et unique route : la transflores. Nous avons décidé de commencer ce périple à l’est, à Maumere, pour nous rendre progressivement à l’ouest. C’est ici que nous avons pu prolonger nos visas afin de rester 2 mois en Indonésie. Nous avons profité de quelques jours au calme dans un petit cabanon face à la mer. Bien entendu, nous avons également loué un scooter pour aller voir les plus belles plages du coin et nous promener dans la campagne. Nous avons ainsi fait une belle excursion d’une journée à Coca beach (2h de route aller, 80km). Enfin, nous avons passé une incroyable journée sur un bateau pour faire du snorkeling dans des coins reculés, loin de toute présence humaine. Quel beau souvenir !

Bus pour Moni

itinéraire 2 mois en IndonésieMoni (2 jours)

A quelques heures de route de Maumere, Moni est le point d’accès au fameux volcan Kelimutu. Il est surtout connu pour ses lacs qui, en fonction de la saison, peuvent être roses. La plupart des gens s’y rendent avec un chauffeur au lever du soleil. Nous avons décidé de partir à pieds, un tout petit peu avant le lever du soleil, pour avoir un peu de fraîcheur durant l’ascension, et profiter de la vue sur le volcan au calme. Une partie du trek se fait sur un petit chemin de campagne et nous avons pu observer un lever de soleil absolument sublime, entre les vaches et les enfants souriants qui partaient pour l’école. Pas de lac rose pour nous, mais une bien jolie vue pour récompenser nos efforts ! Nous avons opté pour un chemin un peu plus long au retour, et nous sommes passés par de petits villages très charmants, avec des habitants curieux de nous voir passer par là. 

Bemo pour Bajawa

itinéraire 2 mois en IndonésieBajawa (2 jours)

Après un horrible trajet de 7h en bémo, avec une chèvre hurlant de douleur sur le toit, nous sommes finalement arrivés à Bajawa. Là, nous avons loué un scooter et nous sommes allés visiter les environs. Les activités ne manquent pas et la région est très belle. Des villages « traditionnels » de Luba et Bena au volcan Inerie, en passant par les sources chaudes de Malanage, cette journée découverte fut un vrai plaisir ! Cerise sur le gâteau : observer le coucher de soleil depuis la coline de Wolobobo…

Vol interne Bajawa – Labuan Bajo

itinéraire 2 mois en IndonésieLabuan Bajo (3 jours)

Labuan Bajo est la ville qui nous a le moins plus de ce séjour à Flores. Ce qui n’était à la base qu’un petit village de pêcheurs s’est développé en véritable repaire à touristes. C’est de là que partent toutes les excursions pour l’île Komodo, et les sorties plongées avec les raies manta. Autrement dit, certains ne voient de Flores que ce petit bout de terre, et je trouve ça bien dommage. Nous y sommes restés quelques jours afin de choisir un opérateur de « croisière » pour rejoindre Lombok en 3 jours et 3 nuits. Une aventure qui fera certainement l’objet d’un article prochainement. Ne ratez pas le night market, c’est une tuerie !

Croisière Wanua Adventure pour relier Flores à Lombok (3 jours)

itinéraire 2 mois en Indonésie

Lombok

itinéraire 2 mois en IndonésieKuta (5 jours)

Quand nous sommes arrivés à Lombok, l’île venait de vivre une série de tremblements de terre meurtriers et dévastateurs. Si beaucoup nous ont conseillé de ne pas y mettre les pieds, nous avons décidé, après avoir entendu quelques échos des locaux, d’aller poser nos sacs là quelques semaines et dépenser notre argent chez des gens qui en avaient particulièrement besoin à ce moment là. Nous avons jeté notre dévolu sur Kuta, qui n’a absolument rien à voir avec Kuta Bali. Kuta, c’est une succession de plages plus belles que les autres, des habitants charmants, des paysages éblouissants et… l’endroit idéal pour apprendre le surf. L’île était désertée par les touristes et nous avons eu la chance d’avoir toutes ces beautés rien que pour nous. On a adoré !

Chauffeur privé pour Sekotong

itinéraire 2 mois en IndonésieSekotong (3 jours)

Sekotong, c’est encore un gros coup de coeur. Des sorties snorkeling en bateau aux balades en scooter à la découverte des splendides plages de la péninsule (Mekakaki beach <3).Avoir la piscine face à la mer pour nous tous seuls a certainement fortement contribué à ce coup de coeur, je l’admets. 

Bemo pour Mataram + taxi + slow boat

itinéraire 2 mois en IndonésieGili Air (4 jours)

Les tremblements de terre avaient causé d’importants éboulements et le mont Rinjani était inaccessible au moment où nous étions. Nous avons donc du faire une croix sur ce trek de 3-4 jours et nous avons continué à prendre du bon temps au bord de l’eau. Ayant déjà visité Gili Trawangan lors de notre premier passage, nous avons cette fois opté pour Gili Air. Je n’ai pas trouvé qu’elle soit plus sauvage. Pour se sentir au calme, il vaut certainement mieux opter pour Gili Meno. Quoi qu’il en soit, nous avons passé de belles journées à observer tortues et poissons multicolores autour de l’île et à profiter des piscines de l’hôtel.

Fast boat pour Amed

Bali

itinéraire 2 mois en IndonésieAmed (2 jours)

Située sur la côte nord est de Bali, Amed est l’un des spots préférés des plongeurs. Nous avons décidé d’aller y faire un tour pour profiter des plongées à prix avantageux de l’île. Nous avons fait deux plongées, au tombant de Jemeluk et aux pyramides. Cette deuxième, malgré le courant, nous a laissé de superbes souvenirs, c’était un vrai plaisir !

Bus Perama pour Sanur + fast boat

itinéraire 2 mois en IndonésieNusa Lembongan (3 jours)

Au large de Bali se trouvent plusieurs petites îles. Nous les avons rejointes en speed boat et nous sommes restés là quelques jours pour visiter les environs. Dommage, le coin est connu des tour opérateurs chinois et ils sont partout ! L’île reste néanmoins très belle et nous avons apprécié ses côtes sauvages escarpées et la puissance des vagues qui se fracassent sur les roches. 

Slow boat pour Nusa Penida

itinéraire 2 mois en IndonésieNusa Penida (3 jours)

Encore une destination parfaite pour louer un scooter et partir à l’aventure… mais avec prudence. Tout le monde nous avait parlé des routes déglinguées de Nusa Penida et, en effet, nous avons croisé pas mal de touristes à scooter avec des bandages. Il faut dire que peu d’entre eux prennent la peine de mettre des chaussures fermées ou un casque… à vos risques et périls les amis ! Bref, tout cela pour dire qu’il y a également de très beaux spots à découvrir sur cette île. Et si vous souhaitez plonger avec les raies manta, c’est le spot par excellence. 

Fast boat Nusa Penida – Sanur

itinéraire 2 mois en IndonésieJimbaran (3 jours)

C’est à ce moment que nous avons commencé à ressentir le manque cruel d’inactivité. Ce dernier mois fut particulièrement relax et nous étions impatients de repasser aux choses sérieuses. Résultat, nous n’avons pas vraiment profité de ces derniers jours dans le sud de Bali. La région est tellement axée sur le tourisme qu’il est difficile de trouver un coin tranquille et sympa. J’avais pourtant beaucoup apprécié le sud de Bali lors de notre premier passage en Indonésie, mais je vous recommande vraiment d’aller visiter le nord de l’île et de ne pas perdre trop de temps dans le sud.

Vol Denpasar – Cairns

 

Budget : 2 mois en Indonésie

Taux de conversion : 1 € = 17 500 IDR

 

Transports : 4,5 euros par jour et par personne

Nous avons loué des scooters très régulièrement, et ce quelle que soit l’île où nous étions. Pour les plus longues distances, nous avons alterné entre le bémo (le minibus local), le train (à Java), le bateau, ainsi qu’un vol interne. 

Logement : 6,5 euros par jour et par personne

Nous avons dormi dans des chambres doubles avec salle de bain privative, dans des hôtels sans piscine pour la plupart. 

Nourriture : 7,5 euros par jour et par personne

Ça peut paraître élevé en comparaison avec le budget logement mais la nourriture indonésienne est tellement bonne qu’on ne s’est privés de rien ! Un jus de fruit frais par jour, c’était le minimum 😉 

Activités : 6 euros par jour et par personne

C’est la plongée sous-marine qui est principalement représentée par ce budget. Nous avons fait 4 plongées sur tout le séjour. L’entrée des temples est parfois également payante, mais c’est en général très raisonnable.

Shopping : < 1 euros par jour et par personne
Frais bancaires : 10 euros

Même si les retraits avec nos cartes Revolut et N26 n’occasionnent aucun frais, nous n’avons pas pu échapper aux frais directement prélevés par les distributeurs automatiques. 

Budget total vie sur place : 26 euros par jour et par personne

 

L’Indonésie en pratique

Comment se déplacer en Indonésie ?

C’est simple, le scooter est roi. Où que vous soyez, vous trouverez toujours un deux roues à louer, et c’est de loin le mode de transport le plus simple. Nous avons vu certains voyageurs louer un scooter pour toute la durée du séjour et se déplacer uniquement avec. Si votre sac est trop lourd, il y a d’autres alternatives.

itinéraire 2 mois en Indonésie
A Java, le train est très pratique pour traverser l’île. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus rapide, mais c’est un trajet agréable qui permet d’entrer en contact avec les locaux.


Il existe également un système de mini-bus locaux appelés bémos. Il faut négocier fermement le prix avant de monter (les chauffeurs n’ont aucun scrupule à demander dix fois le prix). Ce n’est pas hyper confortable mais, encore une fois, c’est un bon moyen de voir à quoi ressemble la vie ici. Il n’est pas rare de se retrouver avec des sacs sur les genoux et des poules sous les sièges 😉 Seul bémol, le bémo ne part qu’une fois rempli. On ne sait donc jamais quand on va réellement partir. 

Si vous n’avez pas le temps pour ça, vous pouvez toujours utiliser les services des chauffeurs privés. Vous n’aurez aucun mal à en trouver, toutes les guesthouses vous le proposeront. Autre option, vous mettre sur le bord de la route et faire un signe de main jusqu’à ce que quelqu’un veuille bien vous emmener plus loin. C’est un peu comme faire du stop, sauf qu’il faut quand même payer son trajet. A Lombok, il y a peu de bémos et il est souvent nécessaire de faire appel à un chauffeur privé. 

Pour aller vers ou partir de l’aéroport, je vous conseille d’utiliser l’application Grab. C’est l’équivalent de Uber. Service impec, avec un prix juste sans devoir négocier. 

Pour les liaisons inter-îles, il est souvent possible de prendre un bateau lent ou rapide. Le lent est souvent prisé des locaux et le trajet coûte une bouchée de pain. Parfois, il n’y a pas d’autre choix que de prendre l’avion.

 

Faut-il négocier les prix ?

OUI, il est nécessaire de négocier les prix, et ce pour plusieurs raisons. La négociation, c’est un peu comme un sport national. Les Indonésiens s’attendent à ce que les gens négocient et proposent donc quasi systématiquement un prix deux à trois fois supérieur au prix réel. Si vous acceptez un prix sans négocier, il y a donc de fortes chances que vous vous fassiez royalement arnaquer. 

itinéraire 2 mois en Indonésie

L’idéal, c’est de se renseigner avant d’acheter un objet ou un service. Fouinez sur Internet pour trouver le prix des trajets en bémo, en taxi ou avec chauffeur, ou encore le prix de location des scooters.

Faites un tour dans les supermarchés pour connaître le prix des produits qui vous intéressent. Il nous est déjà arrivés de trouver la bière moins chère dans un restaurant que chez le vendeur du coin. Avoir une idée du prix de base est toujours utile. 

Mais négocier les prix ne revient pas uniquement à éviter de se faire plumer. Le comportement des touristes a un impact crucial sur le développement des pays. A force d’accepter des services à n’importe quel prix, les touristes participent à la hausse des prix. Certes, nous en avons les moyens, mais ce n’est pas le cas des locaux ! A Bali par exemple, le nombre de chauffeurs privés s’est tellement développé que de moins en moins de bémos sont mis en circulation. Or, beaucoup de locaux n’ont que ce moyen de locomotion. Inutile de vous dire qu’ils sont bien incapables de se payer les services d’un chauffeur privé, même au tarif indonésien ! Nous avons une responsabilité, en tant que touristes, et il est crucial de réfléchir à l’impact de nos actes, aussi minimes soient-ils. 

Est-ce qu’on mange bien en Indonésie ?

La nourriture indonésienne est l’une de mes préférées. Subtile et épicée, chaque bouchée est un régal ! Poissons grillés, jus de fruits frais, plats de nouilles et de riz… découvrez les spécialités culinaires indonésiennes dans mon article sur le sujet.


2 mois en Indonésie : notre bilan


Ce qu’on a aimé
  • La gentillesse et le sourire des indonésiens
  • Les gens qui viennent nous voir juste pour causer un peu, sans rien demander de plus
  • Le train javanais
  • Le tintement des cloches et des instruments de musique à Bali
  • La nourriture, absolument délicieuse, et pour un prix modique !
  • Les salades de fruits et les bananas pancakes du petit-déjeuner
  • Les superbes maisons qui ressemblent à des temples (Bali)
Ce qu’on a moins aimé
  • La cuillère qui remplace le couteau
  • Les gens qui rotent à tout va
  • Les chats qui ont une demi queue (à cause d’une maladie)
  • Les bémos qui ne partent que s’ils sont pleins. Il faut parfois attendre longuement avant de prendre la route
  • L’attente parfois très longue au restaurant
  • La nécessité de négocier fortement. Les indonésiens n’hésitent pas à demander de trois (pour la nourriture) à dix fois le prix aux étrangers (pour les transports en bémo par exemple).

 

Ces 2 mois en Indonésie, c’est simple, on a A-DO-RE ! Au total, on y a déjà passé deux mois et demi, mais ça ne nous empêchera pas d’y retourner ! Les îles de Sulawesi et Sumatra nous font aussi de l’oeil 😉


Ce voyage de 2 mois en Indonésie fait partie de notre itinéraire de tour du monde. Avant cela, nous avons visité la le Japon durant deux semaines. L’étape suivante, c’est la côte est de l’Australie en mode road trip !

 


Ne manquez plus aucune nouveauté, abonnez-vous à la newsletter !


Articles sur le même thème

4 commentaires

  • Bon alors la question qui nous brûle les lèvres à tous ! Quel a été votre endroit préféré d’Indonésie ? Très bel article en tout cas, clair net et précis !

    • Ahhh c’est vraiment pas évident comme question. L’Indonesie fait clairement partie de notre top 4 du tour du monde. Plus en détail…. J’ai eu un très gros coup de cœur pour Lombok, et je reste toujours aussi fan de Bali, même s’il faut choisir ses points de chutes pour éviter le tourisme de masse. Les gens y sont si chaleureux, tout est beau, la nourriture est excellente et la nature sublime ! Merci pour ton gentil message

  • Magnifique ! Les chauffeurs qui multiplient par 10 les prix c’est aussi le cas sur Flores? Je sais qu’a Java ça m’avait fortement agacé que même les bus doivent être négociés. Jamais de repos ;).

    • De manière générale, comme Flores est beaucoup moins touristiques, les prix (de location de scooter, des chambres, des transports) sont plus chers qu’ailleurs (il n’y a pas assez de concurrence). Il faut aussi négocier mais ils se limitent en général au double ou au triple seulement Il faut juste leur montrer que tu n’as pas peur d’attendre le prochain qui passe, mais ça se fait toujours avec le sourire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.