5 conseils pour réussir vos photos de voyage

réussir photos de voyage

Revenir avec de belles photos de voyage

Lorsque l’on voyage, tous nos sens sont sollicités. Nouvelles odeurs, cuisines, couleurs et paysages… C’est parfois dur de profiter de tout pleinement. Avoir l’appareil photo scotché au bout de la main permet de capturer des souvenirs inestimables qui permettent, avec le recul, de se replonger pleinement dans cet univers déjà lointain. Seulement, prendre des photos, c’est bien, mais prendre de belles photos, c’est encore mieux. Voici donc 5 conseils pour réussir ses photos de voyage et revenir avec de splendides souvenirs.

1/ Lisez le manuel de votre appareil

Voici un titre un peu provocateur puisque certains d’entre vous vont se dire : elle nous prend vraiment pour des cons ! Mais je sais que beaucoup d’autres vont juste penser : le manuel ? je ne sais même pas si je l’ai gardé !

Que l’on soit débutant, amateur ou professionnel, on a tous besoin de lire attentivement son manuel. Il faut parfois même y revenir de temps en temps. Pourquoi ? Eh bien simplement parce que les appareils sont de plus en plus sophistiqués et qu’aucun appareil ne ressemble à un autre. Ces petites bêtes regorgent de super fonctions cachées qu’il serait vraiment dommage d’ignorer. Time lapse, HDR, stabilisation…

Apprendre à bien connaître son appareil avant de le prendre sur le terrain, c’est essentiel si vous voulez être sur de ne rien rater une fois sur place. Être capable de prendre une photo rapidement et facilement, c’est plus compliqué si on ne sait pas comment régler les ISO, passer en mise au point manuelle, couper la stabilisation pour faire un long temps de pose sur trépied, passer en mesure pondérée centrale… Sans compter que cela permet également d’attribuer vos fonctions préférées aux boutons de raccourci !

On se sent un peu bête quand, une fois sur place, on a envie de faire une photo mais qu’on ne sait pas comment faire le réglage sur notre appareil.

Une fois que vous aurez lu votre manuel, vous en saurez plus non seulement sur votre appareil, mais également sur la photographie ! C’est en effet un des meilleurs tutos que vous pourrez trouver.

2/ Anticipez

Pensez à la lumière

On est tous d’accord qu’en voyage, on ne planifie pas forcément son itinéraire en fonction des photos qu’on veut faire. Si le train part à 16h, c’est comme ça, il faut faire avec. En revanche, ce qu’il est facile de faire, c’est d’anticiper un peu son programme.

Être au bon endroit au bon moment, c’est possible, et ça permet parfois de sublimer les photos.

En termes de lumière, les meilleurs moments pour prendre des photos sont :

  • Les levers et couchers de soleil qui offrent une lumière très douce et des couleurs extraordinaires.
  • La golden hour, ce moment de fin de journée, avant le coucher du soleil où la lumière devient dorée. Splendide pour les portraits notamment.
  • La blue hour, cette période entre le jour et la nuit où tout prend une teinte bleutée sans que ce soit le noir complet. C’est le moment idéal pour poser un trépied et faire un pose longue pour capter les lumières des phares des voitures par exemple.

Si vous suivez mon raisonnement, mieux vaut donc prendre ses photos jusqu’en fin de matinée puis à partir du milieu de l’après-midi. Ça reste bien évidemment théorique, on peut également obtenir de très bons résultats en plein cagnard à midi. La lumière crue et les ombres de midi ne sont pas propices à faire de beaux portraits, mais peuvent se révéler être de très bons atouts pour la photo d’architecture par exemple.

Vallée de la mort

La belle lumière dorée du coucher du soleil donne à ce simple paysage une toute autre dimension.

Privilégiez donc plutôt les visites qui valent la peine d’être vues au coucher de soleil pour ce moment là, et les visites au musée à midi 😉

Pensez au type de photos

En voyage, les sacs pèsent lourd et on ne peut pas toujours tout prendre sur soi. Planifier un minimum ses visites permet de s’adapter et de prévoir à l’avance quel matériel emporter. Si il y a une cascade au milieu de votre randonnée, peut-être aurez-vous envie de prendre votre trépied et votre filtre ND. Cela s’applique évidemment aux voyageurs qui ont du matériel photo varié. Si vous n’avez qu’un boitier et un objectif, la question ne se pose pas encore. Mais bientôt peut-être, qui sait ?

réussir ses photos de voyage

Oui, j’ai déjà fait toute une rando avec mon trépied juste pour ce filet d’eau !

3/ Pensez composition

La règle des tiers

Quand on regarde une photo, l’oeil est naturellement attiré par certains points. On pourrait croire que c’est le milieu, mais il n’en est rien. En vérité, il s’agit des points situés aux tiers de l’image, comme ceci :

réussir ses photos de voyage

Ici, le sujet (la voiture), est placée sur le point inférieur droit de l’image. La ligne d’horizon est quant à elle placée sur le tiers inférieur de l’image.

Placer le sujet sur un de ces points est donc le meilleur moyen d’obtenir une composition harmonieuse. Il faut également penser à placer la ligne d’horizon sur la ligne du tiers supérieur ou inférieur. Ici, j’avais un beau ciel nuageux, bien plus intéressant que le sol. Je lui ai donc accordé plus de place.

Conseil : pour un portrait, placez le sujet sur un tiers de la photo et faites en sorte que la photo prolonge son regard. Le résultat est toujours beaucoup plus agréable à regarder.

Conseils photo de voyage

Ici, j’ai demandé à Gaétan de changer de jambe d’appui pour qu’il soit ouvert vers l’image et non pas l’inverse

 

Les lignes de fuite

Il est possible d’obtenir une belle composition en se servant intelligemment des éléments de l’image. Un chemin, un toit, des fils électriques… Tous les objets permettant de construire des diagonales sont intéressants à utiliser car ils créent des lignes de fuite qui guident le regard du spectateur et donnent de la profondeur à la photo. Résultat, la photo est beaucoup plus dynamique et intéressante à regarder. De même, un chemin qui serpente dans un paysage donne une impression de 3D très intéressante.

Découvrir New York en hiver

Ici, les lignes de fuite créées par les câbles mènent naturellement le regard vers le centre de l’image.

L’avant plan et l’arrière plan

Il arrive qu’on soit tellement concentré sur son sujet qu’on ne fasse pas attention à ce qui se passe autour. Pourtant, une poubelle en avant ou arrière plan, c’est vite arrivé ! Il suffit de prendre un petit instant pour voir l’image dans son ensemble, et parfois se déplacer de 10 cm pour que les éléments gênants ne soient plus dans le cadre. Si vous n’avez vraiment pas le choix, utilisez une ouverture plus grande (f2.8 par exemple), ce qui aura pour effet de réduire votre profondeur de champ. Ainsi, tout ce qui n’est pas sur le même plan que le sujet devient flou.

Attendre quelques secondes pour que des inconnus ne soient plus dans le champ, pour qu’un oiseau passe… Si vous avez suffisamment de patience, la photo ne vous décevra jamais ! Et si votre compagnon de voyage râle en attendant, dites-lui d’en profiter pour lire le guide et trouver la prochaine étape 😉

Un bel exemple de raté : non seulement j’ai un inconnu sur la photo, mais en plus la mise au point est faite sur lui !

4/ Osez vous démarquer

Changez de point de vue

A force de voir des milliers d’images sur pinterest ou instagram, on a l’impression que presque tout le monde prend les mêmes photos. Le même lieu, le même cadrage… Il n’y a rien de mal à cela, mais il est également possible d’adopter un point de vue différent.
Osez aller là où personne ne va. C’est souvent en voulant fuir la foule que je fais de belles découvertes, et donc de superbes photos !

Week-end en Suisse

Ici, j’ai du rentrer dans les buissons et m’accroupir pour avoir quelques fleurs en premier plan.

 

Faites le test : pour prendre un élément en photo, prenez-le de trois manières : à hauteur d’homme, à raz du sol, et surélevé sur un banc par exemple. Vous constaterez que chacune de ses photos raconte quelque chose de différent.

 

roadtrip en californie

Allez vers les gens

C’est quelque chose que j’étais incapable de faire lors de mes premiers voyages : tirer le portrait à des inconnus. Il  m’a fallu plusieurs voyages et, surtout, de l’expérience en tant que photographe de mariage, pour réussir à faire le pas. Bien sur, certaines personnes ne veulent pas être photographiées, et elles vous le diront tout de suite. Mais pour beaucoup d’autres, le simple fait de leur poser la question permet d’obtenir un magnifique souvenir.

Ce sont, pour ma part, des photos que je ne me lasse pas de regarder !

5/ Apprenez de vos erreurs

Si vous shootez en jpeg, j’imagine que vous prenez le temps de trier vos photos après le voyage. Profitez-en pour voir ce que vous pourriez améliorer. Pourquoi certaines photos sont à jeter ? Manque-t-il des images que vous auriez aimé avoir ?

Si vous shootez en RAW, vous devez dans ce cas passer par un logiciel de post-traitement comme Lightroom. Vous pouvez d’autant plus vous permettre de faire ce simple exercice.

C’est chronophage, mais c’est un très bon exercice qui vous permettra de faire de moins en moins d’erreur et, surtout, de savoir ce que vous voulez et aimez. Ainsi pour le prochain voyage, vous irez droit au but 😉 Non seulement vous profiterez plus de l’instant présent, mais en plus vous rentrerez chez vous avec des photos qui vous plaisent !

 

Ces conseils vous ont été utiles ? Vous serez également intéressé par mon article : Photo de voyage : les 10 erreurs à ne pas commettre.


Ne manquez plus aucune nouveauté, abonnez-vous à la newsletter !

Articles sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *