Escapade à Malte [3] : Gozo

Que faire à Gozo

Que faire à Gozo – Malte ?

Malte, cette petite île de 246 km² habitée par 410 000 habitants, est un véritable petit bijou au milieu de la Méditerranée. Son climat doux, la beauté de ses paysages et son histoire en font une destination parfaite pour les voyageurs qui aiment visiter, en prendre plein les yeux et profiter du soleil, même en hiver.

Jour 1 : Saint Julien, La Valette et les Trois cités

Jour 2 : Mdina, Rabat et Hagar Qim

Jour 3 : Gozo

Au troisième jour de cette belle escapade maltaise, c’est la petite île de Gozo qui nous a accueillie. Depuis St Julien, un bus direct mène à l’embarcadère. Pour être surs d’avoir notre bus, nous sommes arrivés à l’arrêt 20 minutes avant l’heure de passage prévue. Il est arrivé à l’heure, plein à craquer. C’est donc debout, une fesse entre un extincteur et un dossier de siège que nous avons passé ce voyage d’une heure. Heureusement, les paysages sont magnifiques et le temps passe plus vite qu’on ne pourrait l’imaginer. Une fois à l’embarcadère, pas le temps de trainer, le ferry allait partir quelques minutes après notre arrivée. C’est au retour qu’il faut payer pour le trajet. Tant mieux, pas de file à faire, nous grimpons directement pour nous installer sur le pont.

Une petite demie-heure suffit pour nous mener sur l’île de Gozo. Une fois de plus, nous avions à peine mis le pied à terre que nous étions déjà dans un bus. La rapidité avec laquelle nous parvenons à enchaîner tous ces trajets nous semble surréaliste tant nous avons entendu du dire du mal des transports maltais. Nous avons de la chance, touchons du bois pour que cela continue ainsi le restant de la journée.

Victoria

Premier arrêt sur la belle petite île de Gozo : la capitale Victoria, également appelée Rabat. A ne pas confondre avec la ville homonyme de Malte. Outre le nom, elles ont en commun leur architecture et leur fortification. Si vous êtes déjà passé par Mdina, vous aurez sous doute une impression de déjà vu une fois à Victoria. L’ambiance y est très agréable et on se promène dans les rues avec plaisir, à la recherche des détails architecturaux singuliers comme des poignées de portes en forme de dauphins.

Au sommet des remparts, la vue sur les environs est splendide. C’est de loin le point de vue qui m’a le plus émerveillée.

Que faire à Gozo

Dwerja

Dwerja est réputé pour être un beau spot de plongée. En plein hiver, ce n’est évidemment pas pour cela que nous avons fait la route jusque là. Non, Dwerja est également connu pour son Azure Window, une arche naturelle et massive qui se détache sur un tapis bleu azur. Malheureusement, depuis notre passage, l’arche s’est effondrée lors d’une tempête.

Hormis cela, les falaises tombant à pic de la Dwerja bay sont des plus impressionnantes. Se promener au bord de l’eau est un régal.

Il reste bien des choses à faire sur Gozo mais, en une journée, c’est tout ce que nous avons eu le temps de voir. Il n’y avait qu’un bus par heure pour repartir de Dwerja. Sachant que le retour à l’hôtel nous demandait trois correspondances, nous nous sommes mis en route assez tôt, et nous n’avons pas regretté.Que faire à Gozo

A voir également à Gozo :

  • Les temples de Gjantija : un pendant aux splendides temples d’Hagar Qim à Malte, datant de l’époque néolithique.
  • Le moulin de Ta Kola : un témoignage du XVIIIe siècle qui abrite aujourd’hui un musée. Parfait pour faire découvrir le mécanisme d’un moulin et le travail du meunier à des enfants !
  • Ramla Bay : une plage qui est parait-il splendide et éco-responsable. Elle attire beaucoup de monde l’été mais le cadre est très agréable.
  • Promenades : l’île de Gozo est tellement belle et sauvage qu’elle vaut la peine de se visiter à pieds, ou à vélo si vous n’avez pas peur des côtes. Si vous avez le temps et que vous aimez marcher, renseignez-vous sur les sentiers pédestres avant d’y aller, je pense que ça en vaut vraiment la peine.

 


Ne manquez plus aucune nouveauté, abonnez-vous à la newsletter !

Articles sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *