La courroie : un accessoire essentiel pour la photo de voyage

Courroie photo de voyage

Quelle courroie choisir pour la photo de voyage ?

 

Quand on voyage, on est parfois amené à porter son appareil photo durant de longues heures et cela peut devenir pesant. Il est vrai que nous ne voyageons pas tous avec des gros boîtiers, mais même un hybride peut peser son poids et blesser s’il n’est pas porté correctement. C’est pour cette raison qu’il existe plusieurs variantes de courroies. De toutes les couleurs, de toutes les formes… bref, il y en a pour tous les goûts !

Il m’a fallu du temps et beaucoup de réflexion pour trouver mon bonheur parmi tous ces choix, je partage avec vous le résultat de cette expérience pour vous aider à choisir la courroie qui vous convient le mieux pour la photo de voyage !

Cet article mentionne des produits de marque mais il ne s’agit en aucun cas d’un article sponsorisé. Je ne suis pas en contact avec ces sociétés et ne reçois aucun bénéfice à les citer.

 

J’ai testé

La courroie de cou fournie avec l’appareil

La courroie fournie avec l’appareil est souvent celle que l’on garde le plus longtemps. Mais quand on goûte à autre chose, on revient rarement vers elle. Elle combine selon moi plusieurs points négatifs pour la photo de voyage.courroie photo de voyage

  • Elle affiche en gros la marque de l’appareil. Or, je n’ai ni le besoin ni l’envie de faire de la publicité et de me faire repérer inutilement.
  • C’est une courroie de cou. Or un appareil porté ainsi longtemps finit par fatiguer la nuque et créer des douleurs. De plus, on cogne l’appareil dès qu’on se penche (pour prendre un sac par exemple).
  • La qualité de certaines laisse à désirer et, au bout de quelques années, elles s’effritent parfois en tout petit morceaux.

Une alternative, pour ceux qui apprécient les courroies de cou, est de se tourner vers des modèles d’autres marques. Certaines sont en cuir, d’autres en néoprène, mais vous pourrez toujours trouver votre bonheur. C’est le modèle le plus développé et les marques en ont fait un véritable accessoire de mode.

La courroie d’épaule

J’ai toujours préféré porter mon appareil en bandoulière afin de mieux répartir le poids. Seulement, ma courroie d’origine était trop courte et ne me permettait pas de dégainer mon appareil facilement et rapidement. Après quelques heures passées à me renseigner sur Internet, mes yeux se sont portés sur un modèle de Carry Speed qui me semblait bon pour la photo de voyage : la courroie DS-2.courroie photo de voyage

Points positifs
  • En néoprène avec grip pour qu’elle ne glisse pas
  • Elle est assez large pour assurer une bonne répartition du poids, mais sans être trop voyante. Sa couleur noire est parfaite pour rester discret et elle est très confortable.
  • Aucun risque qu’elle abîme l’appareil à force de frottement grâce à son système de rotule.
  • Elle est pourvue d’un système de clips sécurisé : Impossible de la détacher à une main.
Point négatif
  • Ce modèle en particulier n’est pas pratique si l’on veut installer l’appareil sur un trépied. Il faut démonter tout le système pour installer le plateau trépied. Il existe des modèles (FS 2 et FS Slim) qui disposent d’un plateau avec la rotule excentrée mais la courroie, très large, est plus adaptée à un DLSR qu’à un hybride comme mon Sony A 7 II. Il est possible de trouver ce plateau seul mais ce n’est pas donné (35 €).
Utilisation de la courroie Carry Speed DS-2

A l’utilisation, j’en suis plus que ravie ! Cette courroie m’a permis de porter mon appareil 15h de suite sur un long reportage, sans que je sente de fatigue due au poids de mon appareil (je ne peux pas en dire autant de mes jambes !). Elle me permet de lâcher mon appareil et de le laisser pendre sur le côté en toute confiance. Le fait de pouvoir le bloquer sur le côté de la hanche est un véritable plus. Je ne crains plus de le cogner en me déplaçant ou en me penchant.

C’est pour moi un super accessoire pour tous ceux qui doivent porter leur matériel durant de longues journées ou qui souhaitent toujours l’avoir à portée de main. Cette courroie permet en effet de reprendre son appareil en un coup de main grâce à un mouvement très fluide.

Courroie photo de voyage

Pas encombrée et prête à dégainer…

La dragonne poignet

Dans certains cas, j’apprécie de pouvoir glisser mon appareil dans un sac en toile, incognito, et le sortir rapidement. La courroie d’épaule, assez encombrante, n’est dans de cas pas idéale. J’utilise donc la dragonne de Peak Design. Elle est réglable et s’adapte à la taille du poignet. Pour moi, c’est avant tout une sécurité. Si je me fais bousculer ou que je trébuche, pas de risque que mon appareil s’écrase au sol avant moi. De même, si quelqu’un de mal intentionné voulait partir avec mon appareil en courant, il devrait m’embarquer avec… ce qui est moins pratique pour lui.

Le plus de ce produit ? On le retire en 1 seconde grâce à son système de clips. Ainsi, je peux l’enlever facilement quand je remets en place ma courroie, ou quand je veux prendre des photos avec mon trépieds, pour éviter que la dragonne ne claque sur l’appareil avec le vent.courroie photo de voyage

 

Ces articles vous intéresseront peut-être !


Ne manquez pas les prochains articles de Manekitravel, abonnez-vous à la newsletter !

Articles sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *