Namur en Mai : un week-end au pays des enchantements

Namur en Mai - Blog de voyage Manekitravel

Namur, sa citadelle et ses acrobates

 

L’arrivée des beaux jours, c’est l’occasion de partir en vadrouille pour découvrir les environs. Il n’est pas obligatoire d’aller loin pour en prendre plein les yeux. La preuve, à 1h de route de Bruxelles, Namur ouvre ses charmantes portes aux curieux. Cerise sur le gâteau, la ville accueille chaque année un superbe événement, j’ai nommé : Namur en Mai ! C’est donc en mai (vous l’aurez deviné), à l’occasion du festival des arts forains, que la ville est assaillie d’acrobates, jongleurs et cracheurs de feu.

Namur : une jolie ville wallonne

En temps normal, on visite Namur pour sa citadelle, datant du Moyen-Age, et son charmant centre ville. A l’occasion de Namur en Mai, la ville prend une toute autre dimension et s’efface pour laisser place à l’animation et à la fête. Des milliers de visiteurs viennent pour l’occasion, preuve que cela en vaut la peine. Malgré le monde, l’ambiance est des plus agréables. On marche, on ouvre grand les yeux et on rit… L’esprit familial de Namur en Mai règne en maître et la joie de vivre y est communicative. Autant vous prévenir tout de suite, j’ai adoré Namur en Mai, et j’espère bien vous donner envie d’y aller l’année prochaine !

Ma première fois à Namur, c’était en mai

Je suis un peu honteuse quand je constate que je vis depuis 7 ans en Belgique, et que je n’avais jamais visité Namur avant. Mais mieux vaut tard que jamais ! Quand on m’a proposé de faire un reportage photo du festival des arts forains, je n’ai pas hésité une seule seconde. Quelle fabuleuse occasion de découvrir Namur, qui plus est lorsque la ville accueille un tel événement ! C’est donc appareil photo en main, avec un grand sourire, que j’ai mis pour la première fois les pieds à Namur.

Le matin, la ville est encore calme et les forains s’installent progressivement. Durant trois jours, ils devront faire leur show et faire naître des étoiles dans les yeux de tous. Oui, à Namur en Mai, il y en a pour tous les goûts ! Marché vintage, spectacle de rue, cabarets, concerts… Les festivités se trouvent à chaque coin de rue, sur un décor de conte de fées.Namur en Mai - Blog de voyage Manekitravel

Des spectacles de folie

Mon premier spectacle à immortaliser est un one man show de Paul Tolhurst. Un classique : le gars est dans une camisole de force, enchaîné, et il doit se sortir de là. Les classiques ont du bon : on connaît le dénouement, mais cela n’empêche pas d’être surpris durant le spectacle !

Une fois notre homme libéré, je me dirige vers ma deuxième activité du jour : the flying hawaian show. Une femme, des cerceaux, un pylône et quelques bras musclés pris au hasard dans le public, cela donne un spectacle acrobatique des plus saisissants ! Outre son incroyable souplesse digne d’un félin, elle est aussi drôle, et douée… Un beau spectacle !

Troisième étape : le cabinet de curiosités. Une visite guidée qui fait un clin d’œil au fantastique festival La Semo (un prochain article peut-être ?). Ou comment un guide peut faire hurler de rire son public en racontant l’histoire du festival. 15 minutes, ni plus, ni moins, et la garantie de passer un bon moment !

Enfin, clou du spectacle : le one man show « Tronches de vie » du namurois Vincent Pagé. Nous sommes sous un chapiteau, il fait chaud comme dans un four et, pourtant, personne ne quitte sa chaise. Un moment comme celui-ci, ça ne se rate pour rien au monde ! Les éclats de rire fusent, que dire de plus…

Ils sont partout !

Entre chaque étape de mon parcours initiatique au pays des enchantements, je tombe sur des artistes de rues. Certains proposent des maquillages, d’autres jouent des instruments de musique inconnus, jonglent ou racontent simplement des blagues. Difficile de faire plus de 10 mètres sans être surpris ! Je suis ainsi tombée sur un spectacle acrobatique qui m’a littéralement laissée bouche bée. Oui, voir une femme jetée en l’air par son compagnon, faire un salto, et retomber dans ses mains… ça donne quelques frissons !

Pour le reste, grande roue, chaises volantes et stand de bière spéciale (Une blanche de Namur svp !) sont bien entendu de la partie !

 Infos pratiques

  • Site web : www.namurenmai.org
  • Le festival se déroule sur trois jours dans le courant du mois de mai (11-12-13 mai en 2018). L’accès est gratuit. Seuls certains spectacles sont payants, et ils en valent vraiment la peine !
  • Parking : le site web du festival donne toutes les informations concernant les possibilités de parking à l’occasion de ce week-end.

 


Ne manquez pas le prochain article, abonnez-vous à la newsletter ! 

Articles sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *