Ninglinspo – une belle randonnée dans les Ardennes

Ninglinspo - randonnée dans les Ardennes

La Belgique autrement

Quand l’envie de prendre l’air se fait ressentir, on ne peut pas toujours sauter dans un avion. C’est ce qui nous est arrivé cet été. Nous n’avions jamais plus d’une journée pour nous et il nous a fallu trouver des solutions alternatives pour voyager et regarder un peu autour de chez nous.

On dit toujours que la région dans laquelle on vit est celle que l’on connaît le moins. Dans mon cas, c’est tout à fait juste ! J’ai bien fait le tour de Bruxelles un certain nombre de fois, je me suis même aventurée jusqu’à Namur et Liège mais pas beaucoup plus loin… En 7 ans, cela fait peu !

Cruellement en manque de découverte et d’aventure, j’ai donc planifié une petite escapade d’une journée dans une des magnifiques régions de notre terre belge : les Ardennes. Après quelques renseignements, j’ai découvert qu’il était possible d’y faire de jolies randonnées. Par un beau jour ensoleillé, nous avons donc enfilé nos baskets et nos sacs à dos pour parcourir les chemins du Ninglinspo.

Au bord du Ninglinspo

Le Ninglinspo est en fait une rivière qui passe en province de Liège. Il s’agit d’un cours d’eau tortueux abrité par la belle forêt ardennaise. On peut le longer, y tremper les pieds ou même se baigner dans une de ses sympatiques piscines naturelles. La vallée du Ninglinspo est d’ailleurs classée Patrimoine immobilier exceptionnel de la Région wallonne. Sur papier, ce petit coin de Wallonie a donc tout pour plaire.

Le point de départ des treks se situe sur un parking situé à Sedoz, entre Rémouchamp et Stoumont. Là, des panneaux indicateurs permettent de visualiser les différents sentiers de randonnée. Les chemins sont balisés, on peut donc difficilement se perdre. Il existe une promenade très courte, très convoitée par les familles le week-end. Grosso-modo, n’espérez pas vous trouver seul pour communier avec la nature sur toute la première partie. Cela n’empêche pas d’apprécier le cadre. La randonnée commence en effet dans les sous-bois. Il faut passer sur de petits ponts pour traverser le Ninglinspo, mais certains n’hésitent pas à y plonger les pieds. Le parcours fléché nous fait littéralement voyager dans le temps en nous proposant de rejoindre les bains de Diane ou de Vénus. Le soleil est au rendez-vous et il perce à travers les branches des arbres majestueux… Quel plaisir !

Nous nous arrêtons sur un banc pour manger un morceau. Marcher, ça creuse, et il faut prendre des forces pour la suite !

De la prairie aux cascades

Pas après pas, le paysage change et nous arrivons sur de petits chemins de terre au bord des champs. Les vaches broutent tranquillement à l’ombre des arbres. Il fait terriblement chaud, et nous voyons peu à peu nos réserves d’eau diminuer dangereusement. Ce n’est pas en Belgique que nous allons mourir de soif, nous ne faisons pas trop de souci, mais quand même ! Miracle, nous passons finalement devant une ferme qui affiche un panneau « Boissons 2 € ». On a pas hésité longtemps avant d’aller frapper à leur porte ! Et en effet, ce n’était pas une blague, nous tombons sur un adorable monsieur, propriétaire du domaine, qui nous invite à remplir nos bouteilles d’eau avec la meilleure eau de la région (il s’agirait selon lui de la même que celle des bouteilles Spa). Nous nous sommes installés sur sa terrasse et avons pu souffler, un coca dans une main et des cacahuètes dans l’autre. Bonheur !

Nous arrivons ensuite dans un village où les lapins jouent à cache cache sous les voitures, avant de nous enfoncer à nouveau dans les bois. Nous retombons sur le cours d’eau, ses cascades et ses piscines naturelles qui en font un lieu magique. Ici, il y a peu de passage et on se sent vraiment privilégié. L’air est plus frais, et je profite de ce magnifique paysage pour sortir mon appareil et mon trépied. Je venais d’investir dans un filtre ND 1000 qui permet de faire des poses longues pour figer l’eau. Les cascades du Ninglinspo se sont avérées être de très bons modèles pour tester ce tout nouveau matériel.

Nous n’avions pas d’affaires pour nous baigner mais certaines piscines naturelles nous ont vraiment donné envie. La prochaine fois peut-être !

La fin de la randonnée nous mène dans un nouveau petit village des plus charmants. Seul bémol, le dernier kilomètre se fait long d’une route sans trottoir où l’on se sent mal à l’aise à cause des voitures qui passent vite.

Pour le reste, cette randonnée au Ninglinspo reste fantastique ! Nous avons marché 4h ou 4h30 et ce fut un réel plaisir !

 


Ne manquez pas le prochain article, abonnez-vous à la newsletter ! 

Articles sur le même thème

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *