Que voir et faire à Hawaii en 3 semaines – Kauai et Big Island

itineraire Hawaii

Itinéraire et budget – 3 semaines à Hawaii

Hawaii, c’est un archipel de 19 îles perdues au milieu de l’océan Pacifique. Le chemin qui y mène est long, mais la récompense est bel et bien là. Une fois de l’autre côté du monde, ce sont des plages de rêve, une eau turquoise remplie de poissons tropicaux, une nature verdoyante, et des volcans actifs qui vous attendent. C’est le grand avantage d’Hawaii. Que vous vouliez lézarder sur la plage ou partir à l’assaut des sentiers de randonnées qui mènent au sommet des volcans ou encore passer votre temps la tête sous l’eau, il y en a pour tous les goûts !

Le seul hic dans tout ça, c’est de savoir sur quelles îles jeter son dévolu. Et oui, il est impossible de tout voir en une fois (à part si vous y passez plusieurs mois). En trois semaines, nous avons opté pour les îles de Kauai et Big Island. A refaire, et avec un peu plus de budget, nous aurions également ajouté Maui. Mais laissez-moi déjà vous faire rêver avec ces deux îles.

Itinéraire Hawaii

Période de voyage : août 2018

8 jours à Kauai

Au premier coup d’oeil, l’île de Kauai ne paraît pas très grande. Pourtant, je vous recommande vraiment de prévoir plusieurs points de chute si vous souhaitez pleinement profiter des lieux, des possibilités de randonnées et des plages.

Pour débuter notre séjour, nous avons choisi de rester quelques jours à Kapaa, au nord de Lihue dans un super petit studio dégoté sur Airbnb. Commencer par le logement le plus luxueux n’était probablement pas notre meilleure idée, mais c’est une autre histoire. De là, nous avons rayonné chaque jour pour aller visiter les principaux points d’intérêt du coin.

 Premier point de chute : Kapaa

itineraire HawaiiJour 1

Nous avons consacré cette première journée aux environs de Wailua, dans le centre de l’île. Nous avons commencé avec le superbe trail Sleeping Giant. On était censés grimper et redescendre cet ancien volcan en 2h mais, à force de se perdre et de glisser dans la boue, on a pris un peu plus de temps. Même si le découragement était proche, nous avons bien fait d’insister. La vue d’en haut est incroyable ! Nous avons tout juste eu le temps d’en profiter avant de nous prendre notre première saucée hawaïenne. Pour nous remettre de toutes ces émotions, nous avons ensuite été voir deux cascades situées presque l’une en face de l’autre : Opakea et Wailua falls. Elles sont accessibles en voiture, à l’américaine. Inutile de se fatiguer ! On ne pouvait évidemment pas terminer cette journée sans piquer une tête pour voir à quoi ressemblent les poissons hawaïens. Nous sommes donc allés à Lydgate state Park. Verdict : l’eau est plus fraîche qu’au Mexique, mais les poissons sont incroyables, il y en a de toutes les couleurs !

itineraire HawaiiJour 2

On devait initialement aller faire une partie du célèbre Kalalau trail et nager à Tunnel beach. Malheureusement, la zone était inaccessible à cause de récentes coulées de boue. Grosse déception pour nous, mais ça fait partie des aléas du voyage. A la place, nous avons pris le temps de parcourir la côte nord à notre rythme. Après un arrêt au phare Kilauea, nous avons admiré le splendide point de vue Hanalei et fait un tour dans la ville du même nom. Nous avons ensuite passé l’après-midi à faire du snorkeling à Hideaway beach (un des plus beaux spots que nous ayons vus à Hawaii) et à Anini beach.

Hawaii - itineraire et budgetJour 3

Pour cette troisième journée dans le nord de l’île, nous nous sommes baladés à Kapaa, une ville assez sympa avec une promenade le long de la mer. Un petit saut à Kealia beach nous a permis de constater que la mer, magnifique, était un peu trop agitée pour nous. Nous avons donc mis le cap plus au nord, à Moloaa bay, une plage quasi déserte qui s’est avérée parfaite pour le farniente et le snorkeling. Les noix de coco nous ont même permis d’improviser une petite partie de pétanque locale !

itineraire HawaiiJour 4

Cette fois, nous mettons cap vers le sud en vue de parcourir l’Heritage trail. Une très belle promenade sur les falaises, qui mène de la plage Shipwecks (une belle plage de sable noir remplie de surfers) à la plage Kawailoa. La vue sur l’océan est imprenable, et on peut même voir des tortues nager dans l’eau si l’on regarde bien ! Le chemin longe un terrain de golf et débouche sur la réserve Makauwahi où l’on peut voir des tortues de terre ainsi qu’un tas d’espèces endémiques. C’est vraiment une superbe promenade qui, avec tous les arrêts, nous a pris 4h aller-retour. Nous avons ensuite pris la route pour la plage Poipu, réputée pour le snorkeling. Quelle déception quand nous avons débarqué sur une plage remplie de monde et encadrée de resorts luxueux. Sans compter que les vagues étaient beaucoup trop fortes ! Enfin, nous sommes allés admirer le point de vue de Menehune Fishpond. Un endroit très calme où seul le chant des oiseaux parvient aux oreilles.

 Deuxième point de chute : Salt Pond beach

itineraire HawaiiJour 5

Nous quittons notre super studio pour partir tester le camping dans le sud de l’île. Le but : se rapprocher le plus possible du Waimea canyon afin de pouvoir pleinement profiter de cet incroyable parc. La météo nous annonce un ouragan mais on essaie de ne pas trop s’en faire. Les hawaïens n’ont pas l’air de se tracasser plus que ça alors pourquoi le ferait-on ? C’est sous un grand ciel bleu que nous entamons la montée vers le canyon Waimea. Chaque virage nous offre un nouveau point de vue à couper le souffle, et on ne regrette vraiment pas d’avoir atterri sur cette petite île. Les dirty red falls, le Waimea canyon lookout, le Kalalau lookout nous en font voir de toutes les couleurs. Je tombe en amour pour cet incroyable paysage escarpé que nous offre la Napali coast ! C’est également un bon endroit pour s’adonner à un peu d’exercice. Nous entamons le Pihea trail dont la première partie offre les plus beaux panoramas que vous pouvez imaginer sur la côte. Nous faisons demi-tour lorsque nous arrivons dans les sous-bois infestés de moustiques pour aller au canyon trail. Un mot : sublime ! Cette journée ensoleillée et les paysages hawaïens nous auront définitivement envoûtés !

itineraire HawaiiJour 6

A Hawaii, la météo est capricieuse. Quand nous nous réveillons sous les nuages, nous ne regrettons pas d’avoir fait le maximum hier ! Mais on ne se démonte pas et on retourne tout de même au parc pour tester quelques randonnées supplémentaires. Après beaucoup d’hésitations, nous optons pour le Nu’alolo trail. Au programme : 2h de marche entre forêts, hautes herbes et falaises à pic. La vue sur la vallée est splendide mais les nuages viennent rapidement boucher totalement la vue. Au bout du chemin, on ne voit qu’un grand rideau blanc ! Heureusement, après quelques minutes de patience, la vue s’est dégagée durant quelques secondes et nous avons pu admirer la Napali coast. Un véritable spectacle d’autant plus irréel qu’il était furtif ! Les 2h de remontée suffisent à nous épuiser et, la pluie étant de la partie, nous n’avons finalement pas fait d’autre trek ce jour là. Nous nous sommes contentés d’une petite shave ice (glace pilée aromatisée) de chez Jojo, qu’on vous recommande d’ailleurs chaudement !

itineraire HawaiiJour 7

Une journée tranquille placée sous le signe du soleil, et des poissons ! Après un premier arrêt, assez inutile, à Glass sand beach, nous fonçons à Baby beach. Il paraît qu’on peut y voir des lions de mer. On a bien cherché, mais en vain ! Cela nous mène finalement rapidement à notre troisième arrêt : le spouting horn. Un spectacle naturel qui a lieu dès que les vagues sont assez fortes. L’eau s’engouffre dans la roche et ressort sous forme de geyser. C’est assez impressionnant ! Nous testons ensuite le snorkeling à Hoai bay. Les vagues sont fortes mais le lieu est rempli de poissons et de tortues alors on ne se plaint vraiment pas !

Jour 8

Départ pour Big Island

12 jours à Big Island

Big Island est la plus grande île de tout l’archipel. Ici, impossible de rester au même endroit pour rayonner, à moins de vouloir passer beaucoup de temps sur la route et rater pas mal de choses !

Premier point de chute : Pepekeeo (Hilo)

itineraire HawaiiJour 1

Après quelques heures d’attente à l’aéroport sous un air de ukulélé, nous débarquons à Big Island en milieu de journée. Rebelotte, nous récupérons la voiture, nous remplissons le coffre de vivres et nous allons poser nos valises dans un glamping plus que sympathique situé non loin de Hilo. La pluie qui s’abat sur nos têtes nous force à rester tranquilles pour cette première journée, mais nous n’avons pas dit notre dernier mot.

itineraire HawaiiJour 2

C’est le ventre rempli de pancakes home made que nous entamons notre première virée sur l’île. On est ébahis devant la beauté des chutes Akaka (plus hautes que celles du Niagara), comme posées en plein milieu de la jungle. Notre deuxième objectif de la journée est de monter au sommet du volcan Mauna Kea. Et ce n’est pas une mince affaire car il se situe à 4000m d’altitude ! Pour une fois, on a préféré la voiture aux jambes. Les conditions estivales nous ont permis de monter avec notre simple voiture même si c’est fortement déconseillé. En hiver, ou dès qu’il y a de la neige, il est indispensable d’avoir un 4×4 ! Sur la route qui mène au sommet, nous faisons quelques pauses pour nous acclimater à l’altitude. Eh oui, passer de 0 à 4000m en si peu de temps, c’est assez violent pour nos corps ! Nous faisons un premier arrêt pour faire la balade Pu’u Huluhulu (non, je n’invente rien, c’est son vrai nom !).  La vue est vraiment belle et on voit clairement la démarcation laissée par les coulées de lave, c’est impressionnant ! Le deuxième arrêt se fera au Visitor center où nous prenons le temps de lire tous les panneaux pour être sûrs de pouvoir monter au sommet en toute sécurité. Le troisième arrêt se fait à 4000m d’altitude. Il fait froid, notre respiration se fait plus difficile, on se croirait de retour dans les Andes ! Nous faisons une petite (mais douloureuse) marche jusqu’au lac sacré Wai’au. Le paysage qui s’offre devant nous est tout bonnement incroyable. Nous sommes au-dessus des nuages, seuls au milieu des cratères et des téléscopes. Sur la route du retour, nous nous arrêtons à la grotte Kaumana et aux Rainbow falls qui sont loin d’être aussi impressionnantes que celles de ce matin.

Deuxième point de chute : Waipio Valley

itineraire HawaiiJour 3

Nous quittons notre glamping pour nous rendre dans le nord de l’île et profiter des incroyables points de vue que nous offrent la Waipio Valley. Sur la route, nous faisons un stop à Laupahoehoepoint où se trouve un mémorial du tsunami. Les vagues y sont particulièrement impressionnantes ! Une fois au Waipio lookout, nous enfilons les baskets et empruntons la route réservée aux 4×4 pour descendre dans la vallée. La pente est à 25 %, on se doute que la remontée sera sympathique ! Nous nous enfonçons un peu pour aller voir une cascade et nous revenons sur nos pas pour aller pic niquer sur la plage. Encore une fois, le paysage est splendide ! Après une remontée plutôt intense, nous allons planter notre tente dans le jardin d’un hawaïen. Nous avons tout juste le temps de nous installer avant de retourner au Waipio lookout pour admirer le soleil se coucher derrière les falaises. Il n’y a plus un chat, nous profitons de ce spectacle seuls, et c’est vraiment magique.

Troisième point de chute : Hookena camp

itineraire HawaiiJour 4

Il a plu toute la nuit mais heureusement, la tente n’a pas pris l’eau. Nous ne le savions pas encore mais Waipio est en fait la région la plus pluvieuse de Big Island ! Nous prenons la direction du sud en longeant la côte. Passé un certain point, les hectolitres de flotte qui s’abattent sur nous laissent place à un grand soleil. Le contraste est saisissant ! Nous laissons la voiture à Hapuna beach (5$). L’eau y est turquoise, c’est magnifique ! Mais c’est aussi rempli de monde. Nous empruntons donc un petit sentier qui, en 30 minutes, mène à la plage du Mauna Kea Resort. Et là, bingo les amis, il n’y a presque personne ! On dégotte des places à l’ombre (c’est que le soleil tape fort sur ces îles !) et on part explorer les fonds marins. Nous passons ainsi quelques heures à observer les poissons multicolores et tortues, et faire trempette dans une eau absolument délicieuse. Cette plage a comme un goût de paradis ! Après un passage au Walmart, et une frayeur en constatant qu’on avait perdu les clés de la voiture, nous posons notre tente sur la plage de Hookena, face à la mer. Une petite bière, des cacahuètes et un coucher de soleil somptueux… elle est pas belle la vie ?!

Quatrième point de chute : Kohanaiki beach

itineraire HawaiiJour 5

Réveil un peu trop matinal grâce à nos voisins de plage mais je dois avouer que la vue sur plage au réveil, c’est quelque chose dont on ne se lasse pas ! On fait un petit saut dans l’eau par curiosité et on y découvre un super spot de snorkeling. Une belle surprise ! Nous plions la tente et empruntons ensuite la scenic road qui mène à Kealakekua bay. Pas de dauphins pour nous mais de jolis poissons. Il est possible d’y louer des kayaks. Arrêt suivant : la white sand beach. La plage est bondée mais l’eau est si belle et bonne que nous nous posons tout de même un peu pour faire une sieste et jouer dans les vagues. Nous finissons cette journée bien remplie à Kahulu beach où l’on fait l’une des plus belles sessions snorkeling du séjour. Il n’y a pas beaucoup de fond et il faut donc faire particulièrement attention pour ne pas toucher les coraux mais il y a là une quantité de poissons spectaculaire ! En plus, comme c’est une réserve protégée, les poissons n’ont pas peur et restent vraiment à côté de nous. C’est bluffant ! Nous posons enfin notre tente au camping de Kohanaiki. Les emplacements sont hypers espacés et séparés par des arbres. Du coup, nous avons l’impression d’avoir la plage pour nous tous seuls, c’est excellent !

itineraire HawaiiJour 6

Le réveil n’est pas des plus agréables car je me réveille avec la conviction d’avoir une otite. La douleur que je ressentais hier n’a fait que s’aggraver et je n’ai pas dormi de la nuit. On passe donc au Walmart pour acheter des gouttes, mais c’est une erreur. Les 48 prochaines heures seront un véritable enfer ! Pas question de lézarder pour autant, nous partons à Kiholo bay où une promenade nous mène sur une jolie plage malheureusement remplie de rochers. Pas de snorkeling pour moi, mais les fonds marins n’ont de toute façon pas l’air exceptionnels. Nous nous rendons ensuite au Kehaki Kai state park. L’eau est d’un bleu azur envoûtant. Nous marchons entre les pierres volcaniques et le sable blanc en profitant de ces paysages magnifiques. Nous nous posons finalement à Makalawena beach, très tranquille, et Gaétan part à la chasse aux tortues. Difficile de décoller tant on s’y sentait bien. Pourtant, c’est pour la bonne cause : ce soir, nous nageons avec les raies manta ! Après le coucher du soleil, nous sautons du bateau et nous nous accrochons à un surf équipé de leds. Cette lumière attire le plancton, qui attire lui-même les raies manta. Ce sont des animaux sauvages et on est bien évidemment jamais sûrs de les voir mais, coup de bol, nous en avons 6 qui nous tournent autour, la gueule grande ouverte pour ingérer le plus de plancton possible. Malgré la douleur due à mon otite, je vis là un moment magique. C’est d’ailleurs la dernière activité que je ferai avant de m’écrouler totalement.

Cinquième point de chute : Puna Lu’u campground

itineraire HawaiiJour 7

L’activité principale du jour n’est pas sur fun : trouver un médecin. Un passage à la pharmacie nous permet d’apprendre que ça va coûter un bras ou deux. S’ensuit une attente de deux heures devant la clinique la moins chère. Au moins, nous sommes les premiers dans la file. Je m’installe devant la porte d’entrée et enfouis ma tête dans mon coussin pour me donner la vague impression d’être dans un lit douillet, abstraction faite du soleil qui tape sur ma tête. (Non, ça ne fonctionne pas). Pour faire court, le médecin coûte cher, les médicaments encore plus, mais pour ce prix là, on est vraiment traités comme des rois.

Une fois gavée d’anti-biotiques, nous roulons jusqu’au prochain camping, situé sur une plage de sable noir particulièrement appréciée des tortues.

itineraire HawaiiJour 8

La vue que nous avons depuis la tente est splendide. Cette journée ne sera pas très productive mais nous avons vu là plus de tortues que sur tout ce séjour à Hawaii ! Le must, c’est d’avoir pu profiter de ce cadre idyllique avant que les touristes arrivent, et après qu’ils repartent. Le snorkeling n’est pas exceptionnel mais c’est toujours sympa de pouvoir nager avec les tortues. C’est un très bon endroit pour agoniser 😉

Sixième point de chute : Pepekeeo (Hilo)

itineraire HawaiiJour 9

Me voilà de retour parmi les vivants, j’ai suffisamment de force pour sortir faire quelques photos de cet endroit exceptionnel. Les vagues s’abattent sur les rochers avec une puissance phénoménale, c’est un vrai spectacle ! La route nous mène ensuite vers le Volcano national park. C’est une des étapes que nous attentions avec impatience. Malheureusement, le volcan était toujours actif lors de notre passage et le parc était entièrement fermé. Sinon, je pense qu’il faut prévoir au moins une journée pour pouvoir randonner dans le parc. Nous faisons un petit tour au farmer’s market d’Hilo et dégustons un délicieux plat japonais. Nos papilles frémissent et celà nous donne un bon avant goût de ce qui nous attend au Japon, où nous nous rendons dans quelques jours ! Nous voilà de retour dans notre super glamping où nous troquons notre matelas gonflable contre hamac avec grand plaisir !

Septième point de chute : Hilo

itineraire HawaiiJour 10

Pour cette dernière journée, nous profitons au maximum des installations et du wifi de notre glamping avant d’aller explorer un peu les environs. Nous découvrons les paisibles plages de Richardson’s park. Pas de baignade pour cette fois mais nous regardons les enfants jouer et les tortues se dorer la pilule. On troque ensuite les habits de plage contre pantalons, pulls et bonnets pour nous rendre au Mauna Kea. Oui, encore une fois ! Le but cette fois est d’observer le coucher de soleil depuis le point de vue situé en face du visitor center. Il y avait beaucoup de monde mais nous sommes arrivés assez tôt pour nous trouver un petit spot tranquille. On ne s’attendait pas à ce qu’il fasse aussi froid, on gelait sur place, mais ça en valait la peine. Nous avons eu le droit à un magnifique coucher de soleil. Lorsque le soleil, et les touristes, ont disparu, le ciel s’est littéralement enflammé. C’est un des plus beaux couchers de soleil que nous ayons jamais vus (avec celui de San Francisco).

Jour 11

Vol pour Osaka.

Budget – combien coûte un voyage à Hawaii

Taux de change août 2018 : 1€ = 1,16 USD

Transports : 37 euros par jour et par personne

budget Hawaii

Le transport est le plus gros poste de notre budget. Le hasard du calendrier nous a menés à Hawaii en plein été, ce qui correspond à la haute saison. La location des deux voitures nous a donc coûté particulièrement cher. Il faut également prendre en compte le coût des vols internes qui ne sont pas donnés non plus. C’est le seul moyen de se déplacer entre les différentes îles de l’archipel. Pour cette raison, nous avons décidé de ne visiter que 2 îles mais si votre budget le permet, vous pourrez aisément ajouter une île à votre programme de 3 semaines.

Nourriture : 15 euros par jour et par personne

Bien se nourrir à Hawaii implique de ne pas être limité dans son budget. Un simple oignon coûte 1$, je vous laisser donc imaginer le prix d’une salade… Nous avons choisi des logements où nous pouvions nous faire à manger afin de pouvoir échapper aux restaurants hors de prix. Comme il n’était pas toujours possible de cuisiner, nous avons aussi mangé beaucoup de sandwich. Bref, on ne peut pas dire qu’on ait bien mangé à Hawaii, mais on a réussi à limiter les coûts.

itineraire Hawaii

Hotel : 26 euros par jour et par personne

Le logement est sans aucun doute le poste qui peut faire exploser votre budget. Trouver un toit pour dormir, c’est souvent hors de prix à Hawaii. Le seul moyen d’y échapper, c’est de dormir en dortoir en auberge de jeunesse, en Airbnb (qui restent tout de même très onéreux) ou en camping. Nous avons choisi l’option camping pour la majorité du séjour (entre 3 et 20$ la nuit par personne). Nous avons également trouvé un Airbnb très sympathique sur Big Island où nous avons pu profiter d’un vrai lit, d’une salle de bain et d’une cuisine (et croyez-moi, ça fait du bien!)

Activités : 6 euros par jour et par personne

Le bon côté d’Hawaii, c’est que beaucoup d’activités sont gratuites ! Les parcs nationaux ne sont pas payants et il est donc possible de randonner à moindre frais. Idem pour le snorkeling. La seule activité payante que nous ayons faite est la plongée de nuit avec les raies manta, qui nous a laissé un souvenir exceptionnel !

Shopping : 2 euros par jour et par personne

Nous avons du acheter le matériel de camping à notre arrivée. Heureusement, il est possible de trouver tout cela à moindre coût chez Walmart.

Budget total vie sur place : 86 euros par jour et par personne

Hawaii en pratique

Comment se déplacer d’île en île ?

A moins de naviguer à bord de votre propre bateau, la seule solution pour voyager entre les îles est l’avion. Les prix sont évidemment assez élevés et ne comprennent pas de bagage en soute ! Pour faire un peu d’économies, je vous recommande de vous inscrire au programme de fidélité d’Hawaiian Airlines. Lorsque vous achèterez vos billets sur leur site, vous bénéficierez ainsi d’une réduction sur les frais de bagage en soute.

itineraire Hawaii

Comment diminuer un budget voyage à Hawaii ?

Le coût de la vie à Hawaii est particulièrement élevé mais, comme partout, il est possible de diminuer considérablement son budget en appliquant quelques conseils.
– Évitez autant que possible la haute saison touristique, c’est-à-dire l’été. C’est l’époque où tous les américains viennent prendre leurs vacances et tous les prix augmentent considérablement ! Comme nous y étions en plein mois d’août et les locations de voiture se sont révélées particulièrement onéreuses.
– Optez pour des logements composés d’une kitchenette. Ainsi, vous pourrez éviter d’aller au restaurant pour chaque repas. Sur Airbnb, nous avons trouvé des studios très sympas où nous nous sommes préparés tous nos repas. Même si les courses coûtent cher, cela reste bien plus intéressant en comparaison au prix d’un restaurant.
– Et pourquoi pas tester l’option camping ? Vous pourrez trouver une tente et un matelas gonflable facilement au Walmart. En fonction de l’île, le prix d’un emplacement varie de 3 à 20 $. Cela peut dons s’avérer très intéressant pour votre portefeuille !

3 semaines à Hawaii : notre bilan

Ce qu’on a aimé

  • Les 7 nuances de vert de Kauai. Jamais je n’aurais imaginé que la nature pouvait être si vive !
  • Dormir en camping. Ça n’a pas été rose tous les jours car les campings ne sont pas aussi bien aménagés que dans le reste des Etats-Unis, mais ça nous a permis de vivre une expérience hors du commun, avec la joie de voir la mer dès les premiers rayons de soleil.
  • Le snorkeling à Hawaii est absolument incroyable ! La diversité de la faune dans ces eaux turquoises est folle ! Ca fait partie de nos plus beaux souvenirs de snorkeling de notre tour du monde.
  • Plonger avec les raies manta de nuit. On avait un peu hésité vu le coût de l’activité, mais on n’a aucun regret, c’état génial !
  • Les shave ice. Notre budget ne nous a pas permis de profiter des restaurants hawaiiens mais on s’est tout de même fait quelques plaisirs givrés avec cette glace typiquement hawaienne. La cerise sur le gâteau, c’est la glace aux noix de macadamia une fois qu’on a fini la partie glace pilée.
  • L’ambiance très familiale. Les îles sont petites et on sent que la communauté est forte.
  • La diversité des paysages. Durant ce voyage, on a passé beaucoup de temps dans l’eau à observer les poissons, mais on est également montés à plus de 4000 mètres d’altitude au sommet du Mana Kea ! On s’est promenés dans la jungle à la recherche des cascades… Bref, il y en a pour tous les goûts à Hawaii !
  • Le supermarché Walmart où nous avons fait toutes nos courses, du matelas gonflable aux repas en passant par la planche de bodyboard et la glacière. Le Walmart est l’ami des voyageurs au petit budget !
  • La musique ukulélé dans les aéroports, c’est hyper relaxant !

itineraire Hawaii

Ce qu’on a moins aimé

  • La pluie, un peu trop présente à notre goût. Même si c’est grâce à elle que les paysages sont aussi beaux. Quand on dort en camping et qu’il pleut à verse, ça n’est jamais marrant.
  • Les ouragans qui nous ont fait quelques frayeurs lors de notre passage à Hawaii. L’un est passé juste à côté et le deuxième s’est abattu sur les îles juste après notre départ.
  • Tout est cher. On le savait avant de venir, mais la réalité était encore pire que ce à quoi nous nous attendions. En particulier les légumes qui se vendent au prix de l’or, mais également les soins de santé. En raison d’une double otite, je n’ai pas pu échapper à un petit passage express chez le médecin. Avec les médicaments, cette histoire m’a coutée 300 $. Bref, je vous conseille de prendre une bonne assurance avant de partir, on ne sait jamais ce qu’il va nous arriver !
  • Les poules qui semblent être les habitantes principales d’Hawaii, et qui affectionnent visiblement particulièrement les campings !
  • Le côté très américanisé. Hawaii aurait pu être un de nos plus gros coups de coeur si elle avait su conserver ses traditions. Quand on va se perdre au milieu de l’océan Pacifique, on a envie de dépaysement. Or Hawaii n’est rien d’autre qu’un état américain. Cela nous a un peu déçus, mais ça ne retire rien à la beauté des paysages !
  • Lorsque nous y étions, la Napali coast et le Volcano national park étaient toujours fermés en raison des récents événements climatiques et géologiques. C’est la faute à pas de chance, mais c’est vrai que, quand on va aussi loin, on a envie de tout voir…

Si Hawaii nous a semblé être une expérience un peu mitigée sur place, nous y repensons aujourd’hui avec des étoiles plein les yeux, en particulier pour le snorkeling et les randonnées incroyables que nous avons pu y faire !

Ce voyage à Hawaii fait partie de notre itinéraire de tour du monde. Avant cela, nous avons visité la région du Yucatan au Mexique durant deux semaines. L’étape suivante, c’est le Japon !

Itinéraire Mexique


Ne manquez plus aucune nouveauté, abonnez-vous à la newsletter !

Articles sur le même thème

Un commentaire

  • Cela fait un moment que je suis tentée par Hawaï et ton article a renforcé mon envie de découvrir ces îles ! Je garde précieusement tees conseils et ton itinéraire pour un futur voyage … Merci et à très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.