Trois jours à Malte : que voir et faire [2]

trois jours à malte

Trois jours à Malte

Malte, cette petite île de 246 km² habitée par 410 000 habitants, est un véritable petit bijou au milieu de la Méditerranée. Son climat doux, la beauté de ses paysages et son histoire en font une destination parfaite pour les voyageurs qui aiment visiter, en prendre plein les yeux et profiter du soleil, même en hiver.

Jour 1 : Saint Julien, La Valette et les Trois cités

Jour 2 : Mdina, Rabat et Hagar Qim

Mdina

Située en plein centre de l’île, Mdina est une petite ville qui attire tous les visiteurs de l’île. Et pour cause, son architecture ne laisse personne indifférent. Sur la route qui y mène, on la repère déjà de loin. En effet, elle trône sur un promontoire de 200m de haut. On la voit de loin et, une fois dedans, on a une magnifique vue à 360 degrés sur le reste de l’île. Plutôt impressionnant !

Mais pour parvenir jusque là, il faut d’abord franchir plusieurs étapes.

Tout d’abord, on doit longer les remparts pour trouver l’entrée. Là voilà, une porte majestueuse que l’on s’imaginerait presque passer à cheval, tel un chevalier des temps anciens. Il faut ensuite déambuler et se perdre dans un lacis de petites ruelles labyrinthiques. Moi qui adore ce genre de rues, je suis servie ! Je prends des photos à chaque coin de rue, et je suis émerveillée par cette ville qui semble nous faire remonter le temps. Tout est soigné, élégant et la beauté se trouve jusque dans les petits détails.

En poursuivant notre chemin, nous tombons sur la cathédrale St Paul et son musée. Un bel exemple d’architecture religieuse du XVIIIe siècle et une visite des plus sympathiques.

Enfin, nous arrivons à destination : la place Tas-Sur. C’est en effet ici que l’on peut respirer un grand bol d’air et admirer les environs. Le regard perdu vers l’horizon, nous essayons de reconnaître les quelques villes que nous connaissons. Le paysage est beau, et c’est avec plaisir que nous longeons les remparts pour absorber cette vue et prendre le pouls de l’île.

 

Rabattrois jours à malte

Depuis Mdina,5 minutes de marche suffisent pour rejoindre sa soeur jumelle, Rabat. Parmi les visites possibles, les catacombes de Saint Paul. Une belle visite, rendue très intéressante agérmentée de panneaux explicatifs. L’occasion d’apprendre quelques anecdotes sympas. Claustrophobes, abstenez-vous. Nous avons eu la chance d’y aller à une période où il y a peu de monde, mais nous nous sommes tout de même sentis à l’étroit. Quand les murs ne sont pas espacés de plus de 70 cm, c’est peu…

Aaprès cette visite digne d’une découverte archéologique, trouver à manger fut bien plus compliqué que nous l’avions imaginé. Nous avons beaucoup, beaucoup tourné avant de trouver un petit vendeur de rue.

 

Infos pratiques

Comment y aller

Plusieurs bus partent de la Vallette / Saint Julien pour rejoindre Mdina. Pour planifier facilement votre parcours, vous pouvez utiliser ce journey planner. Ils ont même une application, pratique une fois sur place !  Voici le plan des routes de bus (juillet 2017):

bus Malte

En un peu moins d’une heure de bus, on arrive à destination. Attention toutefois, prendre un bus à Malte, ce n’est pas comme prendre un bus ailleurs. Les horaires ne sont absolument pas respectés et, si le bus est rempli, il passera simplement sous votre nez sans s’arrêter ! Mieux vaut donc arriver largement avant l’horaire prévu. En bref, attendre un bus 1h, ce n’est pas hors du commun.

 

Hagar Qim

Hagar Qim, c’est le Stonehenge local. On y trouve deux superbes témoignages de l’époque néolithique. C’est une visite que j’ai trouvé ultra intéressante. Elle commence par un court film en 3D où l’on doit enfiler de magnifiques lunettes jaunes, et se poursuit dans un petit musée avant de sortir pour admirer les deux mastodontes.

Non seulement la visite est intéressante et atypique, mais c’est en plus l’occasion de faire une délicieuse promenade au bord de la mer. C’est simplement magnifique ! De quoi passer une belle après-midi à sauter entre les rochers tel un cabri et admirer la flore de cette région. Amateurs de cactus, this is the place to go !

Infos pratiques

Comment y aller ?

Depuis Mdina, un, les bus 201-202 relient directement les deux destinations, porte à porte. Attention, en hiver les derniers bus passent assez tôt, il vaut mieux ne pas rater le dernier !

Prix

L’entrée sur le site est à 10€.

Que faire dans les environs de Hagar Qim ?

S’il fait beau, je vous conseille d’aller faire un tour à la Blue Grotto. Une balade en bateau vous permet de visiter une succession de grottes qui se reflètent dans l’eau couleur azur.

Jour 3 : Gozo

A suivre, dans un prochain article 😉

 


Ne manquez plus aucune nouveauté, abonnez-vous à la newsletter !

Articles sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *