2 semaines en Bolivie – itinéraire et budget

itinéraire bolivie

La Bolivie, du salar d’Uyuni au lac Titicaca

Située entre l’Argentine, le Chili et le Pérou, la Bolivie est une étape presque obligatoire quand on parcourt l’Amérique du Sud. Si les touristes n’y font souvent qu’une rapide escale pour aller au salar d’Uyuni, je pense que le pays mérite que l’on s’y attarde un peu plus. Le salar n’est pas le seul et unique atout de la Bolivie. C’est pourquoi nous avons décidé d’y rester deux semaines. Nous aurions pu facilement y passer une semaine de plus en ajoutant quelques étapes, mais l’hiver et la haute saison s’approchant nous ont convaincus de ne pas trop traîner. Pour vous aider à planifier votre voyage et votre itinéraire en Bolivie, je vous partage notre itinéraire détaillé, notre budget, nos conseils pratiques et notre bilan.

Bonne lecture !

Itinéraire – 2 semaines en Bolivie

Période de voyage : juin 2018

Tupiza (1,5 jour)

C’est à Tupiza que nous avons fait notre entrée en Bolivie. Enfin presque. De Le Quiaca, dans le nord de l’Argentine, nous avons d’abord traversé la frontière à pieds pour prendre un minibus de Villazon à Tupiza. C’est un bon point de départ pour ceux qui veulent partir explorer le sud du Lipez et le salar d’Uyuni, mais pas seulement ! Les environs de Tupiza ont beaucoup de charme et s’avèrent être un bel endroit pour faire une balade à cheval au milieu des montagnes rocheuses couleur feu.

Sud du Lipez et salar d’Uyuni (4 jours)

Difficile de résumer cette extraordinaire expérience en quelques lignes. Le salar d’Uyuni attire les voyageurs du monde entier, et on comprend aisément pourquoi. Malgré des conditions climatiques peu idéales (il a neigé une bonne partie du chemin), nous avons découvert des paysages absolument envoûtants. Le froid ne nous a pas épargnés, mais nous avons vécu là une superbe expérience qui restera gravée dans nos mémoires.

Potosi (2 jours)

Après avoir passé 4 jours loin de la civilisation, notre retour en ville nous a paru quelque peu cruel. Nous avons décidé de ne pas nous attarder à Uyuni pour partir directement à Potosi. Quelques heures de bus et nous arrivions dans cette ville perchée à 3000 mètres d’altitude. Une chambre cosy, un bon chauffage au gaz, il ne nous en fallait guère plus pour reprendre des forces. La ville est parfaite pour une petite escale au calme avec de belles découvertes culturelles à la clé. Je pense notamment au couvent de Santa Teresa où nous avons eu le droit à une très belle visite guidée.

Sucre (3 jours)

Sucre est sans conteste notre ville bolivienne préférée. Malgré la terrible addiction des automobilistes au klaxon, nous nous y sommes sentis particulièrement bien. Peut-être est-ce en raison de son agréable petit marché où l’on trouve de délicieux jus de fruits frais. Peut-être est-ce simplement pour son atmosphère, ses jolies rues blanches, et ses points de vues incroyables. Quoiqu’il en soit, Sucre est une ville qui mérite de s’y arrêter quelques jours.

La Paz (2 jours)

Nous avons eu beaucoup de bons échos de la Paz. Pourtant, la ville n’aura pas su nous charmer. Nous avons arpenté ses rues en pente, ses marchés, ses places animées. Nous avons été étonnés de voir que les traditions puissent perdurer dans une si grande ville mais, de manière générale, La Paz nous a parue sale et grouillante de monde. Evidemment, le fait d’attraper une intoxication alimentaire suite à un repas pris sur le marché n’a pas aidé :/ Cela nous a notamment empêché de nous rendre à la Vallée de la Luna, à quelques kilomètres de La Paz.

Copacabana (1 jour)

Après La Paz, nous avons pris la direction de la frontière péruvienne. Mais avant de la traverser, il nous fallait découvrir les eaux bleues du Lac Titicaca. Pour cela, nous avons fait une courte halte à Copacabana. Une petite ville à l’ambiance de station balnéaire où l’on peut déguster de la truite du lac et faire connaissance avec l’Inka Cola, une boisson gazeuse très prisée des locaux (beaucoup moins des touristes). Nous avons décidé de rester dormir à Copacabana pour pouvoir y laisser nos sacs durant notre séjour sur Isla del Sol, et admirer le coucher de soleil depuis l’une de ses collines. Et ce fut une excellente idée !

itinéraire BolivieIsla del Sol (1,5 jour)

Isla del Sol, cette petite île perdue au milieu d’un immense lac situé à 3800 mètres d’altitude, a définitivement de quoi charmer les passants. Bien que la partie nord de l’île soit fermée aux touristes depuis quelques années, les chemins de randonnée de la (petite) partie sud offrent des panoramas à couper le souffle. Avec un peu de chance, vous trouverez même un chien guide pour vous faire visiter les recoins de l’île 😉 Isla del Sol est un de nos coups de coeurs boliviens, je vous en parlerai plus en détail très prochainement !

Budget pour un voyage en Bolivie

Taux de change juin 2018 : 1 € = 8 BOB

 

Transports : 3,20 euros par jour et par personne

budget voyage BolivieNous nous sommes uniquement déplacés en bus. C’est un mode de transport pratique et bon marché,

qui permet de visiter de nombreux recoins si l’on est prêt à faire quelques escales. La sécurité reste parfois problématique. Si vous voulez en savoir plus sur les déplacements en bus en Bolivie, j’en parle plus en détails dans la suite de cet article.

Nourriture : 8 euros par jour et par personne

La nourriture n’est pas le point fort de ce pays. Nous n’en garderons pas de souvenirs extraordinaires. Seule exception peut-être, tout ce que nous avons mangé lors de notre excursion au salar d’Uyuni était vraiment délicieux. C’est d’ailleurs là que nous avons découvert avec enthousiasme le goût si particulier des patates andines.

Hotel : 8 euros par jour et par personne

Nous avons essentiellement dormi en chambre double avec salle de bain privée ou partagée. Il est relativement aisé de trouver un logement en arrivant sur place. Cela permet de visiter les lieux avant de s’engager, et de négocier les prix si besoin.

Activités : 11 euros par jour et par personne

La grosse activité de notre voyage en Bolivie, ce fut bien sûr l’excursion au Salar d’Uyuni. Nous avons choisi de partir de Tupiza pour découvrir cette belle région en 4 jours et 3 nuits. Nous en gardons des souvenirs extraordinaires !

Shopping : < 2,30 euros par jour et par personne

Frais bancaires : 10 euros

Nous n’avons pas trouvé de banque où retirer sans frais.

Budget total vie sur place : 30 euros par jour et par personne

La Bolivie en Pratique

Comment se déplacer en Bolivie – guide pratique des bus

Le moyen le plus simple pour se déplacer en Bolivie, c’est de prendre le bus. Oui, seulement vous aurez déjà entendu des histoires d’horreurs concernant ces bus boliviens. Rassurez-vous, ça peut également très bien se passer ! Il faut simplement prendre quelques précautions.

  • D’abord, ne choisissez pas nécessairement la compagnie qui vous proposera le prix le moins cher. Les compagnies qui possèdent des bus bien entretenus, avec des fenêtres qui ferment… ne vous proposent pas un prix plancher. Le plus judicieux est de se renseigner avant de partir sur les compagnies à privilégier. Nous avons pris des bus de plusieurs compagnies et n’avons jamais eu de problèmes avec (El Dorado, Villa Imperial, Bolivia Hop)
  • Pour les petits trajets, vous trouverez facilement un bus sans avoir réservé à l’avance. En revanche, si vous faites un trajet de nuit et que vous optez pour la classe cama ( ce que je recommande), réservez à l’avance car les places sont vite prises !
  • Selon le bus, il est possible que l’on vous propose de choisir entre la classe cama et la classe semi-cama. La cama permet d’allonger complètement son siège et donne beaucoup de place pour les jambes. C’est l’option à privilégier pour les longs trajets de nuits. Comparez les prix, cela ne coûte en général pas beaucoup plus cher que la semi-cama. La semi-cama permet d’allonger partiellement le dossier, mais il y a bien moins de place pour les jambes. Cela reste toutefois confortable et il n’y a aucun souci à passer plusieurs heures en semi-cama.
  • N’hésitez pas à négocier le prix, surtout si vous achetez voter ticket à un rabatteur dans la rue, ils gonflent toujours un peu les prix. Préparez-vous également à payer quelques bolivianos en plus lorsque vous partez du terminal du bus. Il s’agit d’une taxe mise en place par le terminal. Vous devez vous rendre au guichet pour vous en acquitter avant de monter dans le bus.
  • Le vol des sacs est semble-t-il monnaie courante en Bolivie. Gardez bien vos affaires personnelles en main, ne montez dans le bus que lorsque vous êtes sûr que la soute est bien fermée et sortez surveiller la soute lorsqu’il y a un arrêt. Dans la plupart des cas, il n’y a pas de souci, mais mieux vaut prévenir que guérir.
  • Pensez toujours à prendre un gros pull ou une doudoune, les chauffeurs ont la molette de la clim assez facile.

Faut-il réserver ses excursions et hôtels à l’avance ?

Nous sommes arrivés en Bolivie en juin, c’est-à-dire au début de la haute saison touristique. Nous n’avons eu besoin de réserver aucune de nos excursions ou hôtels à l’avance. Sachez que pour choisir votre agence pour le salar d’Uyuni, il vaut mieux réserver une fois que vous avez rencontré les gens. Vous aurez beaucoup de questions à leur poser, et il est important que vous vous sentiez en confiance avec eux. De plus, vous pourrez ainsi négocier les prix (si vous êtes en basse saison).

Les hôtels sont très faciles à trouver. Nous faisions toujours un petit repérage au préalable sur Booking, et nous demandions à voir les chambres une fois sur place. Nous n’avons jamais fait plus de deux ou trois auberges avant de trouver notre bonheur.

Bilan de notre voyage en Bolivie

Ce qu’on a aimé

  • Les paysages incroyables du sud du Lipez et du salar d’Uyuni. Nous avons vraiment été scotchés par tant de beauté.
  • La tranquillité des gens, dans le sens où on ne se faisait pas alpaguer par des vendeurs à tout va.
  • La culture forte de la Bolivie qui a su conserver ses traditions, et ce même dans les grandes villes où l’on peut voir les femmes en habits traditionnels.
  • Les jus de fruits frais du marché de Sucre.
  • Les chiens qui s’improvisent guides pour quelques heures.

Ce qu’on a moins aimé

  • La nourriture qui n’avait rien de très excitant. On le savait avant d’y aller, ça c’est juste confirmé 😉
  • Les vendeuses de ticket de bus qui hurlent le nom des destinations à quelques centimètres de nos oreilles, même quand on vient de leur acheter un billet.
  • Les enfants qui travaillent, parfois très jeunes.
  • Les hôtels qui demandent un prix bien plus élevé que celui annoncé sur booking.com, et sans négociation possible. Ils préfèrent qu’on réserve via booking devant eux plutôt que de baisser leur tarif.

 

La Bolivie fait partie de notre itinéraire de tour du monde. Avant cela, nous avons fait un incroyable road trip dans le nord de l’Argentine. L’étape suivante ? Le Pérou bien-sûr !

itinéraire argentine


Ne manquez plus aucune nouveauté, abonnez-vous à la newsletter !


 

Articles sur le même thème

4 commentaires

  • Surprenant, ça donne envie d’y aller

  • La Bolivie est en bonne place dans mes souhaits de voyage. J’espère avoir l’occasion d’y aller au cours d’un nouveau voyage long même si je retournerais bien en Asie. Votre article est super !

    • Merci Aurore ! C’est en effet une belle destination qui est parfaite pour un long voyage. J’avoue être heureuse d’avoir découvert ce pays de cette manière. Si les paysages sont sublimes, la vie sur place est plus « dure » que dans les pays voisins et mêler la Bolivie à ces derniers permet d’avoir un aperçu différent. Bons voyages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.