Road trip en Californie : de Sonoma à Los Angeles

road trip en Californie

Road trip sur la côte californienne

C’est un itinéraire classique de road trip aux Etats-Unis : la côte californienne. Faire une virée sur la fameuse Highway 1, qui relie Sonoma à Los Angeles, c’est s’assurer de voir des paysages à couper le souffle pendant tout le trajet. Là, la côte est sauvage, les récifs sont escarpés et l’océan bleu azur semble vous appeler.

Rouler sur la Highway 1 est un pur plaisir. La vue sur l’océan est dégagée, les paysages défilent et ne se ressemblent pas. Bref, nous avons souvent du nous arrêter sur le bord de la route pour prendre quelques clichés de ces merveilleux panoramas. En plus, on profite pleinement de l’air de la mer, que du bonheur !

Sonoma

Sonoma, c’est une petite bourgade située au coeur de Napa Valley, la région où sont produits les vins californiens. On y vient pour profiter des jolies petites boutiques, des pâtisseries, de la Cheese Factory et, surtout, pour faire une petite dégustation de vins. Pour cela, rien de plus facile, les winery du coin n’attendent que vous ! Nous avons opté pour la Gundlach Bundschu winery. Elle est située non loin de Sonoma et offre de très beaux points de vue. La dégustation n’est pas donnée mais le lieu est vraiment agréable. Attention, les vins californiens ont la particularité de titrer fort : 15 à 16%, ça peut vite monter à la tête !

San Francisco

S’il n’y avait qu’une ville à voir sur la côte californienne, ce serait définitivement San Francisco ! J’ai été littéralement enchantée par cette ville et je vous invite à lire mon article dédié pour en savoir plus : Trois jours à San Francisco.

Monterey

A 3h de route de San Francisco, Monterey offre un bon point de chute pour ceux qui ont le temps de faire la route. Commencez par une copieuse et délicieuse salade de chez First Awakening avant d’aller vous promener.

La grosse attraction du coin, c’est l’aquarium. Nous l’avons visité mais il ne nous a pas plus marqués que ça. Il souffre de la comparaison avec un monstre comme celui d’Osaka.

La promenade sur la côte est charmante et donnerait presque envie de rejoindre les lions de mer se dorer la pilule sur un rocher.

Pour dîner, ne manquez pas le Sea Harvest, un restaurant où vous choisissez vos poissons frais péchés le jour même. Attention, mieux vaut réserver, l’adresse est connue !

 

Big Sur

Big Sur, c’est la perle de la côte californienne. Des parcs nationaux en veux tu en voilà qui permettent de se promener dans des espaces protégés où la nature étale sa splendeur. Impossible de passer par là sans s’arrêter au moins dans un ou deux parcs. Big Sur m’a fortement fait penser aux côtes bretonnes sauvages et escarpées, avec un vent qui ne vous laisse pas une seule seconde oublier que vous êtes à la mer.

  • Le point Lobos park propose plusieurs chemins de trails très sympas. Malheureusement, nous y sommes allés un matin et tout était encore couvert de brouillard.
  • Garrapata beach mérite également une petite halte. Le paysage est sublime.
  • Andrew Molera State Park prossède un beach trail très intéressant. Pendant 20 minutes, on se croirait presque au milieu du continent, avant de retrouver les plantes et la température typique du bord de mer. Nous avons même croisé la route d’un serpent à sonnettes ! Celui-là, on l’a laissé passer sans trop s’en approcher :p roadtrip en californie
  • Julia Pfeiffer Burns Park : on y trouve le point de vue le plus connu de Big Sur avec sa crique déserte et sa petite cascade qui donnerait presque envie de jouer les Robinson Crusoé.roadtrip en californie
  • Pietras Blancas : si vous voulez voir une plage couverte d’éléphants de mer, c’est ici et nulle part ailleurs ! C’est très amusant de les voir se déplacer et se recouvrir de sable pour éviter les coups de soleil.roadtrip en californie

Cambria

Cambria est un bon point de chute après une journée bien remplie à Big Sur. La ville est très bien située puisqu’elle est également toute proche du magnifique Hearst Castle. Sachant qu’il faut réserver la tranche horaire à laquelle vous souhaitez vous y rendre, il peut être utile de se trouver dans le coin la veille.

Hearst Castle, c’est la deuxième attraction touristique de Californie après…. DisneyLand. Oui bon, je sais, dit comme ça, ça ne fait pas rêver, mais regardez un peu à quoi il ressemble :

On commence la visite par un petit trajet en bus pour remonter les pentes de cet immense domaine. Avec un peu de chance, il  est même possible de voir des zèbres !

roadtrip en californieLes piscines sont de véritables chef-d’oeuvres, les jardins sont envoûtants et les effluves des fleurs délicieuses. roadtrip en californie

J’ai moins aimé l’intérieur du château, bien que la visite soit très intéressante. Les faux pots de ketchup posés sur la table de banquet y sont peut-être pour quelque chose…

Santa Barbara

Santa Barbara, c’est typiquement l’image que l’on se fait des plages du sud californien : pier animé, joueurs de volley en action, petits restaurants de fruits de mer et très bonne ambiance générale.

Pour dîner, faites un tour par le bondé et délicieux restaurant Santa Barabara Sellfish Company, situé sur le pier. Attention, l’attente peut être longue et le vent souffle fort sur le pier. Heureusement, ça laisse l’occasion d’assister à de beaux couchers de soleil.

Pour un bon petit-déjeuner, une seule adresse : D’Angelo Bread. Ce n’est pas donné, mais qu’est-ce que c’est bon !!

Pour les accros du shopping, vous trouverez non loin de Santa Barbara des outlets pour acheter vos marques préférées à prix cassés.

 

Santa Monica

Une grande plage idéale pour se dorer un peu la pilule et se rafraichir dans l’eau de temps en temps. N’espérez pas être seul, c’est l’un des endroits les plus bondés que nous ayons vu lors de ce voyage. En même temps, comparé à la Vallée de la mort ou à Yellowstone, c’est un peu logique que nous l’ayons ressenti ainsi.

Une petite balade le long de la plage vers Venice Beach s’impose, de même qu’un petit tour sur le pier animé. Pour le reste, ce n’est vraiment pas la partie du voyage que nous avons préférée.

Los Angeles

Nous n’avons pas énormément visité Los Angeles mais certains quartiers sont agréables à voir. Rien de mieux qu’un petit tour en voiture pour se croire dans un film américain : Beverly Hills, Mullholand Drive et l’Observatoire, d’où l’on voit le fameux panneau « Hollywood » accroché à la falaise.

 


Ne manquez plus aucune nouveauté, abonnez-vous à la newsletter !

4 commentaires

  • La PCH reserve tellement de belles surprises, c’est une super route a faire !

  • Super cet article ! J’ai beaucoup aimé Santa Monica et Venice Beach à Los Angeles. Et le Golden Gate bridge de San Francisco en vrai… c’est top aussi ! Par contre, je n’ai pas vraiment visité la côte californienne… je pense que j’ai raté un truc là ! D’après tes photos, ça m’a l’air magnifique.

  • C’est super joli Cambria!! Je te rejoins sur San Francisco, j’ai tellement aimé cette ville. Los Angeles, je l’ai trouvé trop grande haha.

    • Oui c’est un avis souvent partagé, Sans Francisco semble bien plus accessible, et à taille humaine, que Los Angeles ! Dommage que les températures ne soient aussi clémentes dans le nord par contre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.