Se déplacer à Bali : et pourquoi pas en scooter ?

se déplacer en scooter à Bali

Comment circuler à Bali ?

Bali est une petite île mais les distances peuvent être trompeuses. Ainsi, il n’est pas si étonnant que cela de faire 100 km en 4h…. Heureusement, les paysages sont splendides on en prend plein les yeux à chaque fois qu’on se déplace.

Il y a plusieurs solutions pour se déplacer à Bali : le taxi/ chauffeur, le scooter ou le bus. Pour avoir expérimenté les trois, voici un petit tour d’horizons des plus et des moins de chacun de ces transports :

Le taxi/ chauffeur

C’est selon moi le moyen à utiliser pour les déplacements où vous êtes chargés de vos gros sacs. Si vous vous renseignez un peu sur les prix et que vous négociez bien, vous pouvez vous déplacer pour un prix tout à fait honnête. Certains font également appel à un chauffeur quand leur emploi du temps est chargé et qu’ils veulent visiter beaucoup de lieux différents sur une même journée. Si vous êtes quatre, pourquoi pas, ça peut être intéressant. Attention toutefois aux arnaques, les chauffeurs vous demandent facilement trois fois le prix normal alors ne partez pas sans essayer de négocier, parfois fermement ! Les balinais ont l’habitude de fonctionner comme ça, et ils aiment ça (si ce n’est pas le cas, ils vous le feront vite comprendre d’ailleurs !)

Le bus

Cela peut également être une très bonne solution. Les plus courageux prendront un bemo, mini bus local qui prend les gens au passage mais il n’y a pas de prix fixe et il faut aimer la promiscuité. Cela dit je n’ai pas testé personnellement. Les autres prendront des bus privés, comme ceux de Perama. Leurs bus sont très confortables, ils partent à peu près à l’heure et les prix ne sont vraiment pas excessifs. Vous pouvez réserver vos places sur leur site internet ou directement dans une « agence » (comprenez le petit épicier de village dans certaines localités). Pour les longs trajets, c’est de loin le choix le plus intéressant au niveau du tarif. Un trajet Tulamben-Ubud nous a couté 175 000 Rp soit 11 euros à l’époque où l’on y était.

Le scooter

Pensez-y ! Même si vous n’êtes pas un pro du deux roues et que vous avez lu qu’il faut être fou pour prendre un scooter à Bali. L’avantage du scooter est certain dans les villes avec beaucoup de trafic comme Ubud. C’est le seul moyen de se faufiler et de ne pas passer trois heures dans une même rue. De plus, vous ne serez pas seul ! Beaucoup de balinais se déplacent en scooter, souvent sans casque d’ailleurs, parfois à trois ou quatre sur la même bécane !
Se déplacer à Bali : scooter, bus, bateau
Les automobilistes sont habitués aux scooters et, pour avoir discuté avec des expatriés, le scooter est presque moins dangereux que la voiture. Pensez à demander votre permis international avant de partir. Si vous vous faites arrêter par la police, cela vous évitera une amende salée 😉 Un scooter vous coûtera 50 000  et 60 000 Rp par jour, et le plein d’essence ne dépasse pas les 20 000  Rp. Autant dire que c’est très intéressant si vous vous devez surveiller votre budget. On vous demandera sûrement 2 000 Rp pour garer votre scooter, c’est normal, et ce n’est pas plus mal, ainsi vous ne risquez rien à laisser votre casque dessus.Il est possible d’aller presque partout en scooter, bien que certaines routes soient très, très pentues ! Nous l‘avons utilisé pour aller de Jimbaran à Uluwatu, de Semyniak à Tanah Lot ou encore de Ubud au mont Batur.Se déplacer à Bali : scooter, bus, bateau
En plus de tout cela,  voyager en scooter est un réel plaisir. Cela vous permet de sentir le vent, de voir de magnifiques paysages tout en étant libre de vous arrêter quand vous voulez pour prendre une photo….que demander de plus !

La calèche

Oui oui, c’est possible ! Ce n’est plus à Bali même mais, sur Gili Trawangan, il n’y a aucune voiture donc mais vous devrez faire attention aux calèches en traversant LA seule et unique route ! Nous n’avons toutefois pas testé car nous aimons marcher et les poney ne semblaient pas être très bien traités par leurs propriétaires.

Se déplacer à Bali : scooter, bus, bateau

 

Le bateau

On l’utilise notamment pour relier Ubud aux îles Gili ou encore Lombok. Vous n’aurez pas de problème pour trouver un bateau mais il y en a à tous les prix. Un conseil, ne prenez pas le moins cher 😉 Il est possible de faire le trajet avec des bateaux normaux ou bien des fast boats. Sachez que, si les fast boats sont en effet beaucoup plus chers, ils vous feront économiser un temps précieux (surtout quand on a le mal de mer) ! Nous avons opté pour Blue Water Express, une compagnie sure aux bateaux bien équipés et, surtout, fermés, histoire de ne pas se faire arroser pendant deux heures.

Se déplacer à Bali : scooter, bus, bateau

 

En nageant avec les tortues

On va moins loin, mais qu’est-ce que c’est beau 🙂

nager à Bali

 

Et vous, comment vous êtes-vous déplacé à Bali ? Avez-vous testé les bemos ?

Vous avez aimé cet article ? Jetez un oeil à mes photos de Bali !

 


Ne ratez pas les nouveautés de Manekitravel, abonnez-vous à la newsletter !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.