Une virée au parc Yosemite

Parc Yosemite

Yosemite national park

Le Yosemite, c’est l’un des parcs les plus prisés des Etats-Unis. En effet, sa situation géographique en fait un lieu de prédilection pour tous les gens de passage sur la côte californienne. Cet immense parc offre un cadre assez exceptionnel avec ses montagnes de granit, ses séquoias géants et ses animaux sauvages.

Que voir et faire au parc Yosemite

Olmsted Point

C’est l’un des points de vue les plus connus du parc. On y voit notamment le Half Dome, symbole du parc Yosemite, et ces roches de granit grises si particulières. C’est vrai que la vue est belle, mais on ne peut pas en profiter très longtemps à cause du froid, même au mois d’août.parc Yosemite

El Capitan

El Capitan est un géant de granit qui mesure pas moins de 900 mètres de haut. Se trouver en face de ce monolithe mastodonte est en effet assez impressionnant. On comprend aisément que les grimpeurs du monde entier aient envie d’y faire une montée ou deux.

Les chutes du Voile de la mariée

Non loin d’El Capitan, ces chutes sont accessibles après une petite promenade d’une quinzaine de minutes. Elles sont très belles. Avec le vent, l’eau semble former un voile, c’est très particulier. Et quand on se trouve en dessous, on reçoit de minuscules gouttelettes d’eau. Effet brumisateur garanti !

Glacier Point

Il paraît que la vue sur la vallée depuis le Glacier Point est à couper le souffle, particulièrement au coucher du soleil. Malheureusement, les embouteillages ne nous ont pas permis d’y accéder avant qu’il fasse nuit. Ce sera pour une prochaine fois.

Tuolumne Grove

C’est l’un des endroits du parc où l’on peut voir les fameux séquoias géants. Il ne fait pas se décourager, malgré les 2h de marche annoncés, il est en fait possible de faire le tour en 1h. Nous avons vu plusieurs personnes faire demi-tour pensant que c’était trop loin, mais ça vaut la peine de pousser un peu. Là, des séquoias vieux d’un ou deux milliers d’années, parfois assez larges pour faire passer une voiture en dessous. Une chouette promenade !

Les trecks

Pour les adeptes de randonnée, le Yosemite offre de quoi se faire plaisir. Nous avons fait le Vernall Fall trail. C’est une gentille promenade qui forme une boucle de 4km.

Pour les plus intrépides, il est également possible de grimper le Half Dome. 22km, 1400 m de dénivelé, et 12h de marche, dont une partie en via ferrata.

Une expérience mitigée

Yosemite… j’ai très souvent entendu parler de ce parc. Tout le monde le décrit comme étant fabuleux, incroyable. Je lis régulièrement des articles dithyrambiques sur ce parc. Pourtant, le charme n’a pas opéré sur moi. Pourquoi ?

Le froid

Les hypothèses sont multiples et je pourrais vous en citer quelques unes qui ont largement participé à cette déception. La première serait sans aucun doute le froid. Nous avons fait la route depuis la Vallée de la Mort et, en 4h30, nous sommes passés de plus de 40° à seulement 8°. Évidemment, on aurait pu s’en douter. Mais il faut croire que le cerveau a parfois du mal à intégrer les informations quand elles sont si contradictoires. C’est donc sans aucune peur que je suis sortie de ma voiture pour prendre une photo, en short et en t-shirt. Gaétan m’a regardé me trémousser bizarrement sans comprendre vraiment ce qui se passait. Lui était resté dans la voiture pendant que je ressentais les premiers effets du froid, le malin !

De manière générale, nous avons été handicapés par le froid durant tout notre séjour dans le parc. La nuit, le thermomètre affichait des températures en dessous de 0°. Au réveil, la tente et les duvets étaient trempés. Ce fut la pire expérience de camping du séjour. Même à Yellowstone, nous n’avions pas autant souffert du froid, c’est pour dire ! Et évidemment, quand on dort mal, on est également moins bien armé pour attaquer les longues journées, et ça n’a pas aidé.

La foule

Deuxième déception : les déplacements et le monde. N’ayant pas trouvé de camping dans le parc même, nous avons du prendre un camping en périphérie du parc. Il nous fallait donc déjà faire 1h30 de route pour rejoindre les endroits les plus intéressants. 1h30, c’était seulement quand il n’y avait pas d’embouteillage.. Car oui oui, il y a bien des embouteillages au parc Yosemite, et pas des petits ! Malgré l’étendue de ce parc, on sent vraiment qu’il est surpeuplé, et c’est assez dur à accepter quand on s’est senti quasi seul au monde pendant près de trois semaines.

Mon but n’est pas d’essayer de vous faire croire que le Yosemite n’en vaut pas la peine. Je préfère simplement prévenir. A refaire, nous irions au Yosemite au début de notre séjour. Le problème, c’est que nous sommes arrivés dans ce parc après avoir vu de véritables merveilles : Bryce canyon, Antelope canyon, Zion, Grand canyon, Yellowstone… Des parcs où l’on a découvert des paysages uniques qui sortent de l’ordinaire. Alors en arrivant au Yosemite, on s’est dit : ok, c’est beau, mais on a la même chose dans le sud de la France. Ajoutez à cela le froid, le monde et la route… nous avons été découragés. Nous avons d’ailleurs quitté le parc un jour plus tôt que prévu tant nous ne supportions plus le froid.

Cette expérience est donc mitigée mais j’ai l’impression d’être passée à côté de quelque chose. Je suis bien consciente que nous ne pouvons pas tous aimer la même chose. Mais je pense surtout que nous avons joué de malchance et que les éléments perturbateurs se sont accumulés à ce moment. Je pense que j’y retournerai avec plaisir, en révisant mes attentes, et on le plaçant au début de l’itinéraire.

Infos pratiques

Se rendre au parc Yosemite

Le parc se situe à 3h30 de route de San Francisco et 4h30 de la Vallée de la Mort. Nous y sommes allés directement depuis la Vallée de la mort. Nous avons juste fait une courte halte au Mono lake pour prendre quelques photos. Ça vaut vraiment la peine de s’arrêter, c’est sublime.parc Yosemite

Le droit d’entrée pour le Yosemite est de 30 $ par véhicule, sauf si vous êtes muni de l’Annual Pass. Celui-ci vous permet d’accéder à tous les parcs nationaux pour 80 $ par an.

Se déplacer dans le parc Yosemite

Des navettes gratuites sont à disposition. Les prendre permet de diminuer les embouteillages. Mais les temps d’attente sont parfois très longs, et c’est sans compter les bus qui vous passent simplement sous le nez parce qu’ils sont déjà remplis.

Se loger au parc Yosemite

C’est le gros point noir de ce parc. Les campings sont pris d’assaut plusieurs mois à l’avance. 24h après le début des réservations, il n’y avait déjà plus de place pour nous. Nous avons du nous reporter sur un camp situé à l’extérieur du parc. Pas très éloigné, mais suffisamment pour nous imposer 1h30 de route juste pour atteindre les lieux à voir.

 


Ne manquez plus aucune nouveauté, abonnez-vous à la newsletter !

Articles sur le même thème

6 commentaires

  • ce parc est vraiment majestueux !!

  • Bonjour,
    Je suis complétement d’accord avec toi sur Yosemite.
    Nous n’adhérons pas du tout à ce parc. Nous y sommes même retournés une deuxième fois mais nous n’irons pas trois.
    Michèle

  • Memes sensations que toi, on y etait l’annee derniere en camping faut etre bien equipé pour le froid (on l’etait) , c’est beau mais surpeuplé, beaucoup de touristes irrespectueux du recyclage des dechets…

    • Oui je pense que le monde retire beaucoup de charme à ce parc qui a pourtant beaucoup de beaux paysages et de superbes balades à offrir. C’est dommage !

  • Nous avons réalisé le tour des Etats-Unis en camping car avec 2 enfants il y a quelques années. Durant ce voyage qui a duré toute une année, nous n’avons pas vu Yosemite. Je le regrette mais à l’époque nous terminions le voyage par la Californie et il y avait un gros incendie pas bien loin. La fatigue du voyage a vaincu notre volonté. Il est vrai que la lassitude peut-être s’installait à voir un parc de plus (on en a fait plus de 50 durant l’année, on a une vraie collection de badges Junior Rangers). Nous venions de passer Redwoods, notre parc préféré sans doute de tous, alors nous étions comblé. Mais on ira, un jour, on ira. Mais pas en août.Bon voyage à tous. Philippe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *