Visiter New York en hiver

Visiter New York en hiver

New York ou la Big Apple sous la neige

**Souvenir**

G : « Pour notre voyage cet hiver, j’ai une idée très sympa mais tu ne vas peut-être pas aimer, car il fait vraiment trèèèèèès froid. »
Moi : « La Russie ? Cool !!!!! »

G : « Non quand même pas aussi froid….New York 🙂 »

Moi : « New York ouiii trop bien ! Et je suis sure qu’il ne fait pas si froid que cela ! 🙂  »

Résultat, c’est la plus grosse tempête du siècle qui nous a accueillis, mais j’ai adoré découvrir New York en hiver !

Quand on part visiter une ville comme New York en janvier, on ne s’attend pas à avoir chaud. Munis de nos doudounes, bonnets, gants, écharpes et chaussettes de ski, nous étions plus que prêts à affronter le froid ! Mais ce à quoi nous nous attendions pas, c’est de découvrir New York sous la neige (beaucoup de neige).

Dans nos régions, on connaît la chanson. Dès que quelques flocons se posent sur le sol, c’est la panique. Les déneigeuses ne sont pas prêtes, les réserves de sel ne sont pas suffisantes, les trains ne roulent plus… bref, la neige, c’est la cata ! Mais à New York, c’est autre hose ! Je garde d’excellents souvenirs de cet épisode enneigé ! New York en hiver, c’est pour moi une superbe expérience.

L’avantage de visiter une ville comme New York lorsque les éléments se déchaînent, c’est qu’il y a une multitude de choses à faire. Il est donc facile de se promener et d’entrer dans un bâtiment pour se réchauffer régulièrement. Ce ne sont pas les musées qui manquent, et les boutiques non plus ! Nous avons acheté le New York Pass qui donne accès à près de 80 attractions. Il n’est intéressant que si l’on visite beaucoup, mais nous l’avons rentabilisé sans souci !

Pourquoi j’ai aimé visiter New York en hiver

N’ayant jamais eu la chance de visiter New York en été, je n’ai pas de véritable point de comparaison mais voici ce qui m’a plu à New York :

J’ai trouvé la ville relativement calme. Il s’agissait bien évidemment de conditions exceptionnelles (risque de tempête) mais les gens se promenaient peu en rue à cause de la neige. Or, comme nous aimons beaucoup marcher, nous avons pu battre le pavé tranquillement aux côtés des déneigeuses. Nous avons même eu l’occasion de voir New York sans voitures, ce qui est plus qu’exceptionnel ! Je n’ai pas malheureusement pas de photo, j’aurais risqué de perdre un doigt, une main, et mon appareil si j’avais tenté d’exposer 1cm² de peau.

De la neige, on en a pris plein la tête, et on en avait plein les chaussures. A certains endroits, le vent était tel qu’il était même compliqué de mettre un pied devant l’autre. Mais tout cela met juste un peu de piment dans l’aventure ! On en en a bavé sur le coup, mais on était encore plus fiers de l’avoir fait par la suite ! Au final, nous n’avons du supporter ces condition extrêmes qu’une journée. Le reste de la semaine, nous avons simplement profité de la ville enneigée.

 

Central Park enneigé a quelque chose de magique. En entrant dans le parc, on a l’impression d’entrer dans un cocon calme et soyeux. Les pentes deviennent des pistes improvisées et les enfants avides de sensations fortes se jettent sur leurs luges. Les lacs et réservoirs deviennent de grandes étendues miroitantes et les allées se parent de mystère. Face à ces tableaux vivants, on a presque regretté de ne pas avoir pris de luges dans nos valises pour dévaler les pentes de Central Park !

 

Traverser le pont de Brooklyn par -8 ° avec un grand soleil et personne autour, c’est également une expérience unique ! Fraîche certes, mais agréable ! Quand je vois les photos de ce pont mythique rempli de monde, je me dis que nous avons eu beaucoup de chance de l’avoir rien que pour nous.

Découvrir New York en hiver

 

De même, l’ambiance créée par la neige, le froid, et le calme rend certains lieux très mystérieux. C’est le cas de Covent Garden, l’un de mes lieux préférés à New York. Ce couvent m’a paru être une bulle hors de temps et de l’espace. Je me suis laissée pénétrer par le calme et la magie du lieu, et je suis sûre que l’ambiance créée par la neige y était pour quelque chose !

 

Enfin, le fait de découvrir cette fabuleuse ville dans des conditions difficiles m’a permis d’apprécier encore plus ce que je voyais. C’est une phénomène assez naturel, quand on en bave pour avoir quelque chose, on l’apprécie d’autant plus. Marcher dans les rues avec 40 cm de neige,  un horrible vent de face et une température qui donne plutôt envie d’hiberner pendant que les métros ne fonctionnent plus, c’est tout sauf facile, mais quel bonheur d’arriver à destination ! En plus, ça donne une bonne excuse pour s’arrêter boire une boisson chaude ou manger quelque chose 🙂

Ce que j’ai moins aimé

Le déchainement des éléments a créé un effet de panique. Alors que tout allait bien à New York, nous recevions des mails alarmants de nos familles qui voyaient à la télé que la plus grosse tempête du siècle approchait. Il était donc urgent de faire des provisions d’eau, de nourriture, et peut-être même de quitter la région et d’aller se réfugier ailleurs ! Heureusement pour nous, la tempête est passée juste au large des côtes mais l’ambiance générale en a un peu souffert.

L’affluence dans le métro puis l’arrêt total du réseau a également été un peu gênant mais nous en avons profité pour marcher plus que d’habitude.

 

Vous l’aurez compris, malgré ces conditions, j’ai vraiment adoré New York. J’en ai pris plein les yeux, et c’est avec plaisir que j’y retournerai (peut-être en été cette fois 😉 ).

 

 


Ne manquez pas le prochain article de Manekitravel, abonnez-vous à la newsletter !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.